Le Réseau rencontre « no Walls – more Words »

Entre le 2 et le 4 mai, nous avons eu le plaisir d’accueillir à Strasbourg nos amis de l’association italienne IPA lors de l’une des étapes de leur Road Trip européen, une belle initiative jeunesse en deux roues intitulée « no Walls – more Words » (Pas de murs – Plus de mots).

IPA: Io Per l’Altro

IPA, ou « Io Per l’Altro », signifie Moi, pour l’Autre. Co-fondée par Marco Valerio Battaglia, Endrit Dodaj et Antonino Costanza, cette association réunit des volontaires et oeuvre pour la Jeunesse et plus particulièrement pour les enfants du Togo. Le siège de l’association se trouve à Ostia, large quartier de Rome, et ses locaux servent aussi de centre permettant aux jeunes de s’y retrouver, s’y rencontrer et de participer à divers formations.

4 bicyclettes et 1 800 kilomètres

Marco Valerio, Claudia, Simone et Gabriele ont quitté Ostia (Rome) le 25 avril pour partir à l’aventure… une aventure pleine de sens. Leur objectif : pédaler de Amsterdam à Rome et aller à la rencontre des jeunes habitants des villes de leurs étapes afin de discuter avec eux d’Europe, de frontières, d’intégration et d’opportunités…

Depuis leur ville Ostia (Rome), ils ont pris un avion pour Amsterdam d’où ils ont démarré leur itinéraire à vélo. Leur trajet traversera en tout 7 pays : les Pays Bas, la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne, la France, la Suisse et l’Italie. Parmi leurs étapes, quelques chapitres majeurs de l’Histoire de l’Europe tels que Maastricht, Schengen and Strasbourg

Par le biais de cette aventure, ils espèrent amorcer la réflexion des jeunes, les motiver à poursuivre et à réaliser leurs objectifs et promouvoir les valeurs d’hospitalité, de support mutuel et de dialogue multiculturel. Le project a été développé en suivant les objectifs de la Stratégie Europe 2020 du Programme Erasmus +. Il prend également part au Mouvement contre le Discours de Haine.

Le groupe ira dès son arrivée dans les écoles d’Italie pour parler de leur expérience. Ils devraient atteindre leur destination le 18 mai.

Etape majeure: Strasbourg, Capitale Européenne

Le 2 mai, nos 4 amis ont posé leurs sacs à dos à Strasbourg pour une étape spéciale ! Ici, ils sont restés quelques jours afin de rencontrer des jeunes locaux, des associations, et de visiter quelques uns des coins importants de la Capitale Européenne (Centre Européen de la Jeunesse, Parlement Européen…).

Ils ont eu l’occasion d’interviewer Emmeline et Margaux du bureau de coordination du Réseau Express Jeunes, ainsi que M. Menno ETTEMA, Coordinateur Européen du Mouvement contre le Discours de Haine. [Vidéo] Nous leur avons également présenté notre association membre,  l’Association l’Etage, ainsi que leurs jeunes avec qui ils ont pu échanger, discuter de leur initiative et de leurs objectifs mais surtout, des jeunes dont ils ont pu entendre et enregistrer les histoires. Nous étions très heureux de partager ces instants avec ces Cyclistes Inclusifs 😉

Chers amis, BON VOYAGE pour le reste de votre voyage !

Mise à jour : SONO ARRIVATI !

Après 25 jours et 1 800 km parcourus, nos amis sont enfin arrivés à Ostia 🙂
Nous sommes vraiment fiers et admiratifs de leur exploit ! BRAVO 😉

 

Le Réseau fête le Mois de l’Europe !

En mai, le Réseau Express Jeunes fêtera le Mois de l’Europe, une célébration organisée par la Région Grand Est afin de commémorer la « Déclaration Schuman », texte fondateur de la construction européenne.

Ce texte prononcé le 9 mai 1950 proposera la création d’une organisation européenne chargée de mettre en commun les productions françaises et allemandes de charbon et d’acier. Il débouchera sur la signature, le  du « Traité de Paris », fondateur de la Communauté européenne du charbon et de l’acier entre six États européens.

Pour prendre part aux festivités du Mois de l’Europe, nous nous associerons à 4 évènements durant le mois de mai :

3 mai
Rencontre avec une initiative de jeunes italiens

Le 3 mai, nous accueillerons No Walls – More Words, une initiative de jeunes indépendants italiens qui ont décidé de parcourir un bout d’Europe à vélo, d’Amsterdam à Rome, pour aller à la rencontre de jeunes européens et leur parler d’intégration et d’opportunité dans le cadre du Mouvement Contre le Discours de Haine. L’occasion également pour eux de construire des ponts dans une Europe de plus en plus divisée.

Nous accueillerons cette initiative dans leur étape à Strasbourg et leur présenterons notre association membre le Club de jeunes L’Étage et ses jeunes au cours d’une après-midi et d’un diner convivial. Une conférence-débat aura lieu de 12 heures à 16 heures au Club de jeunes L’Étage, pour parler du Vivre Ensemble en Europe, du respect (ou non) des droits humains dans le traitement des migrations et de la citoyenneté européenne.

 

 

9 mai
Matinée d’information sur la mobilité

Par le biais de l’un de nos projets locaux, la Plateforme Alsace Carrefour des Mobilités, nous organiserons le 9 mai une matinée d’information destinée aux animateurs et aux travailleurs sociaux et jeunesse pour répondre à leurs questions sur la mobilité transfrontalière, européenne et internationale.

 

24 mai
Intervention pour la Fête de la Jeunesse

Nous interviendront lors de la Fête de la Jeunesse organisée par le Foyer Notre Dame de Strasbourg en apportant des témoignages de jeunes engagés dans des actions de volontariat (service civique, service volontaire européen, engagement associatif…) à destination des jeunes du Foyer.

30 mai
Exposition photo dans un Lycée de Colmar

Le 30 mai, nous mettrons en place une exposition photo au Lycée Camille Sée de Colmar afin de promouvoir le vivre-ensemble et l’interculturalité auprès des lycéens.

Evénement local : Matinée de la mobilité – Strasbourg

L’expérience transfrontalière, européenne ou internationale est un facteur important pour l’insertion sociale et professionnelle des jeunes, le développement de leurs compétences et leur épanouissement personnel. Elle contribue souvent à l’engagement citoyen des jeunes.

Malheureusement, sa mise en oeuvre est souvent perçue comme compliquée et trop peu de professionnels de la jeunesse se saisissent de cette opportunité.

Pour mieux informer les animateurs, travailleurs jeunesse, et travailleurs sociaux des avantages de la mobilité pour les jeunes, le Réseau Express Jeunes organisera une matinée d’information et d’échanges à destination de ces professionnels.

OÙ ?

Maison des Associations
1A Place des Orphelins
67000 Strasbourg

QUAND ?

le 9 mai 2017
de 9h30 à 13h15

Objectifs de cette matinée :

  • Sensibiliser les animateurs, travailleurs sociaux, et autres professionnels du travail jeunesse aux impacts positifs de la mobilité transfrontalière, européenne et international sur les jeunes
  • Informer les animateurs et travailleurs sociaux français allemands et suisse sur les programmes et les possibilités de mobilités transfrontalières européennes et internationales pour les jeunes
  • Proposer des rencontres avec des financeurs et des porteurs de projets
  • Proposer un cadre pour un échange d’expérience entre professionnels français, allemands et suisses.

Des nouvelles de nos membres : LYVS

Chez LYVS, l’une de nos associations membres de Biélorussie, le printemps est LA saison : nouveaux membres, préparation active des projets et du programme de l’été, stress des deadlines d’Avril et, en malgré tout cela, le temps idéal pour de nouvelles idées !

A la fin de février et au début de mars, LYVS débute généralement ses 2 programmes estivaux majeurs en faveur des jeunes : un campement international de volontaires et un programme de formation de chef de camp « RESpublika ». Ces deux programmes offrent une expérience essentielle de communication interculturelle à leurs participants et les aide à devenir plus matures, plus responsables, plus actifs et plus informés. En participant à ces programmes, les membres de LYVS prennent part à un grand nombre d’activités très variées : des formations personnalisées, des activités de team-building, des activités de groupe etc…

Durant leur action caritative annuelle « Avril, le mois des bonnes actions », l’association et ses volontaires aident différentes institutions à se « remettre en forme » pour l’hiver. Cette année LYVS travaille en collaboration avec le centre pour personnes en situation d’invalidité physique, un centre social de la ville de Minsk, le Musée de l’Architecture et de la Maison (Belarusian Skansen), et le foyer pour enfants. Il est toujours bon de travailler ensemble !

Environ 300 personnes sont pour le moment inscrits pour participer à ces programmes et LYVS met tout en oeuvre pour que leur expérience soit marquante et utile en essayant de leur trouver les activités les plus intéressantes ! Dans un même temps, LYVS collabore avec son association partenaire « L’Association Biélorusse des clubs de l’UNESO » pour préparer un campement estival archéologique à Mir Castle – l’une des destinations touristiques les plus prisées en Biélorussie. Ils espèrent accueillir de nombreux volontaires motivés et actifs, intéressés par l’histoire et l’archéologie et provenant du monde entier grâce à la participation de leur partenaire l’Alliance des associations du service volontaire européen.

Pour suivre LYVS et son actualité, rendez-vous sur leur site web et sur le page Facebook !

Mes 4 jours de Stage au Réseau

Je m’appelle Arbenita, j’ai 16 ans, je viens du Kosovo, j’habite à Strasbourg, je suis en lycée Jean Geiler, je dois effectuer une période de stage. J’avais déjà travaillé deux semaines du 16 janvier jusqu’au 27 janvier.  Depuis le 10 Avril, je suis de retour au Réseau Express Jeunes pour ma troisième semaine de stage.

En fait, j’ai appris beaucoup de choses différentes grâce au R-E-J (Réseau Express Jeunes) et grâce à mes collègues. Ces quatres jour, j’ai encore appris de nouvelles choses, par exemple: j’ai fait de la comptabilité, recherché des informations sur Thessalonique (Grèce) pour préparer le prochain projet européen du R-E-J, j’ai appris à utiliser Photoshop, j’ai envoyé des e-mails en anglais, j’ai envoyé l’appel à participation pour l’Assemblée Générale du Réseau Express Jeunes en juin prochain, modifié un questionnaire en anglais sur Google Form et aussi cherché des restaurants et des boulangeries autour de la Maison des Associations pour préparer l’accueil d’un groupe en mai.

Interview de Daniel Grebeldinger (Nevo Parudimos)

La Journée Internationale des Roms était célébrée samedi dernier. Nous saisissons cette opportunité pour interviewer notre ami Daniel, participant de longue date aux activités du Réseau et membre fondateur de Nevo Parudimos, l’une de nos associations membres basés en Roumanie et dont le but principal est d’agir pour l’inclusion des jeunes Roms.

Merci Daniel d’avoir répondu à nos questions ! (L’interview s’est tenue en anglais et sa retranscription a été traduite pour cet article)

Pourriez-vous nous parler un petit peu de l’histoire de votre association Nevo Parudimos ?

Nevo Parudimos a été créé en 2008 par un groupe d’activistes Roms et des professeurs habitués à travailler avec des enfants Roms dans l’idée de tenter d’améliorer l’inclusion sociale des communautés Roms et de développer la société civile sur notre territoire.

Quel est votre rôle dans l’association ?

En fait, j’ai été à l’origine du groupe de personnes qui a fondé l’association. Au début, j’en étais le président, et puis j’y ai travaillé en tant que project manager, aujourd’hui je m’occupe principalement des financements et du développement des projets en liens avec les jeunes Roms.

Quand avez-vous rejoint Y-E-N ?

Nevo Parudimos a rejoint Y-E-N immédiatement après sa création car je suis engagé personnellement auprès de Y-E-N depuis 2005 en tant que membre individuel.

Et qu’a apporté Y-E-N à votre association ?

Au début, nous avons rejoint le Réseau pour faire partie de l’expérience et pour saisir l’opportunité qui nous était offerte de former certains de nos membres. Nous avons ensuite commencé à concentrer notre travail autour de l’inclusion, plus particulièrement en ciblant les jeunes Roms. Au sein du Réseau, nous avons appris, nous sommes devenus ses partenaires… En réalité, Y-E-N a été le premier réseau international que nous avons rejoint mais nous sommes aujourd’hui membre de pas moins de 5 réseaux différents, tous en lien avec les Roms ou l’inclusion.

Comme vous le savez, la Journée Internationale des Roms arrive bientôt. Pourriez-vous nous parler de votre projet Roma Youth – European Youth ?

Y-E-N est partenaire du projet Roma Youth – European Youth depuis son commencement : il y a eu Roma Youth 1, Roma Youth 2 et Roma Youth 3. Lors de ces 3 événements, nous avons créé le guide « 9 étapes pour travailler avec des jeunes Roms ». Nous mettons en place actuellement la 4ème session de cette formation en collaboration avec la même équipe de formateurs de qualité et quelques experts du Conseil de l’Europe. C’est un très beau projet, l’un de nos meilleures formation jusqu’à présent. Il s’agit d’un stage de formation sur le long terme, dédié aux travailleurs jeunesse et ayant pour objectif de leur apprendre à travailler avec la jeunesse Rom. Après la première session de formation, les participants mettent en application ce qu’ils ont appris chez eux, au niveau local, et développent des activités avec un group de jeunes Roms. C’est une formation dont on récolte directement les fruits et elle donne d’excellents résultats.

Pour finir, nous aimerions beaucoup savoir ce qui vous a amener jusqu’au travail jeunesse. D’où vous est venu cette vocation ?

La première fois que j’ai participé à une activité internationale, c’était dans le cadre d’une assemblée générale de Y-E-N, à Cappadocia, en Turquie. C’est à ce moment là que j’ai réalisé : Okay, c’est ça que j’aimerais faire ! J’ai décidé de quitter mon emploi (j’étais professeur à cette époque), et j’ai commencé à suivre des formations pour en apprendre plus sur l’éducation non-formelle et sur les différents moyens de devenir un formateur. Depuis, je travaille uniquement dans la société civile, je monte des projets pour la société civile, je cherche des fonds pour la société civile et je contribue à la développer… Y-E-N a changé ma vie.

Interview réalisée par Margaux Dos Santos

Prep’ Meeting Postcard : Tog(AE)ther Europe, c’est parti !

Une petite carte postale inclusive de Tessalonique où notre équipe d’animateurs se sont retrouvés la semaine dernière pour la première réunion de préparation de l’année ! Ensemble, ils ont découvert les lieux qui accueilleront en mai notre Séminaire de Jeunes et ses participants. L’occasion également de rencontrer nos partenaires et de concevoir le programme de 5 jours qui donnera à nos 37 jeunes participants de quoi réfléchir et débattre. Nous sommes bien impatients de débuter cette aventure !

Le Projet

“TOG(AE)THER EUROPE: Living, Working and Shaping Europe together”* est notre projet annuel sur le long terme pour cette année 2017. Financé par le Fonds Européen pour la Jeunesse du Conseil de l’Europe et par le programme Erasmus+ de l’Union Européenne, ce projet a été développé comme une suite logique de notre dernier projet annuel : “Angle it Right: New perspective on young people with fewer opportunities”. Après avoir aidé les Jeunes à raconter leur histoire et à réellement se considérer comme des citoyens importants, nous avons décidé de nous concentrer cette année sur la promotion et le lobby en faveur de l’inclusion sociale des Jeunes et de leur accès aux droits sociaux en Europe.

“Living in Europe together: Our Challenge!” – Séminaire de Jeunes

Nos 5 animateurs se sont rencontrés à Thessalonique (Grèce) afin de préparer la première des 3 activités de ce projet annuel :

En ces temps durant lesquels l’identité de l’Europe et ses valeurs sont menacées par la montée de l’extrémisme, de la radicalisation et des discours de haine, l’objectif de ce séminaire est d’encourager les jeunes à redéfinir leur identité de jeunes citoyens vivant en Europe ainsi que leur place dans la société.

Vous aimeriez en savoir d’avantage sur notre projet annuel ? Découvrez TOG(AE)THER EUROPE.

Mount Olympus

* « TOG(AE)THER EUROPE : Vivre, Travailler et Façonner l’Europe ensemble » – le terme TOG(AE)THER est un jeu de mot combinant les termes anglais To Gather : Réunir/Rassembler, et Together : Ensemble.

Le Journal du Réseau – Hiver 2017

Board Meeting Thessaloniki

2017 a bien débuté chez Y-E-N ! Un début d’année plein de projets locaux, de nouvelles amitiés et de quelques réunions sous le soleil de Méditerranée…

Actions locales

Le premier trimestre de 2017 a été spécialement productif chez Y-E-N au niveau local. A Strasbourg, le réseau a co-organisé 4 événements autour de sujets variés : la mobilité des jeunes, l’inclusion des réfugiés et les échanges scolaires transfrontaliers.

 

La plateforme régionale Alsace Carrefour des Mobilités, co-fondé par Y-E-N, a animé le 28 février son premier événement de l’année, une soirée d’information à destination des jeunes. Six de nos partenaires locaux acteurs de la mobilité des jeunes étaient présents pour répondre à leurs question sur la mobilité transfrontalière, européenne et internationale. Une chaine de télévision locale, Alsace 20, était également présente pour couvrir l’événement et filmer une interview des hôtes de la soirée, Fabienne Orban, Conseillère en organisations associatives à la Maison des Associations de Strasbourg, et Brigitte Ludmann, Chargée de coordination des projets de mobilité au Réseau Express Jeunes. La soirée était une réussite et plusieurs dizaines de jeunes en sont repartis avec une vision plus claires des opportunités qui sont à leur portée et des avantages de la mobilité, qu’elle soit entreprise dans le cadre d’études, d’emploi, d’engagement associatif, de solidarité… Des photos de la soirée sur notre page Facebook.

Le 6 mars, le Réseau et Eurodistrict ont organisé ensemble une Bourse aux projets transfrontaliers réunissant 50 associations et travailleurs sociaux et jeunesse français et allemands afin de créer un réseau autour des projets jeunesse. L’événement a aussi constitué la clôture du Fonds pour les enfants réfugiés de l’Eurodistrict en 2016, l’opportunité donc de mettre en valeur des projets tournés sur l’inclusion des jeunes réfugiés. 5 associations étaient invitées à présenter leurs projets d’intégration dans des petits groupes et 17 projets en faveurs des réfugiés étaient présentés de manière graphique. Les participants ont ensuite eu l’opportunité de partager leur expérience de mise en place de projets transfrontaliers et d’intégration. Les associations présentes ont également pu, grace à cet événement, réunir des informations sur le financement interne et externe.

Toujours en mars, Y-E-N a coordonné 2 échanges transfrontaliers d’étudiants entre l’Allemagne et la France. 2 groupes d’étudiants allemands sont venus à Strasbourg pour rencontrer des étudiants français et effectuer des stages en entreprise. Dans le cadre de cet échange, ils ont pu bénéficié d’un atelier de découverte de la langue française et de l’éducation non-formelle. Leur premier contact avec la culture française s’est poursuivi par une visite du Centre d’Information sur les Institutions Européennes pour en apprendre d’avantage sur l’Europe, ses institutions, ses enjeux économiques et ses réalités politiques, ainsi que sur l’importance et l’avenir de la relation franco-allemande.

Nouvelles arrivantes

  • En janvier, le bureau de coordination de Y-E-N a accueilli Arbenita, jeune stagiaire en Gestion Administrative. Découvrez Arbenita !
  • En vrier, Margaux a rejoint l’équipe en tant que Chargée de Communication, une première dans l’histoire de Y-E-N ! Découvrez Margaux !

Y-E-N says no to Hate Speech

En mars, le bureau de coordination a participé à une formation du Mouvement contre le discours de haine : « Connexions et alternatives : Populisme, Sexisme, Discours de Haine, Discriminations – Formation à l’éducation des Droits de l’Homme ». Le but de cette formation était de réunir des strasbourgeois d’horizons différents (travailleurs sociaux et jeunesse, lycéens, étudiants, activistes, associations…) et de les inviter à organiser ensemble des actions pour la Journée Mondiale des Réfugiés qui se tiendra le 20 juin.

Sous le soleil de Grèce

En mars toujours, le Réseau s’est rendu en Grèce et a pu rencontrer ses amis locaux, A DEUX REPRISES ! La première fois à l’occasion de la réunion de CA, la deuxième pour la réunion de préparation de la première activité du plan annuel : Living Together. Plus d’infos prochainement 😉

Board Meeting Postcard: with love from Thessaloniki

Réunion de CA Youth Express Network

En mars 2017, le conseil d’administration (presque au complet!) et le bureau de coordination (presque au complet!) se sont rencontrés à Thessaloniki.

Brainstorming, vue d’ensemble sur les activités de l’année en cours, retrouvailles de l’équipe, enthousiasme, créativité, énergie positive..! Sous le soleil de la Méditerranée, nous avons travaillé dur et planifié de nouveaux jolis projets.

Nous avons aussi eu l’opportunité de rencontrer nos amis des associations United Societies of Balkans et Youth Social Rights Network. USB a été notre hôte pour cette réunion de CA à Thessalonique et nous avons eu le plaisir de partager notre quartier général exceptionnel avec les 56 jeunes participant à leur Echange de Jeunes. L’hôtel en question accueillera également notre première activité de 2017, “Living together in Europe: Our Challenge”, qui se tiendra en mai. Echanger sur l’avenir du Réseau au milieu de ce bouillon d’idées et d’enthousiasme aura été très inspirant et nous sommes impatients de revenir à Thessalonique avec notre projet ! Le temps passé avec Youth Social Right Network nous aura permis d’échanger sur nos expériences en tant que réseau et en tant qu’associations européennes et de belles idées de projets en commun sont ressorties de cette rencontre ! Nous avons hâte de combiner nos forces avec celles de ce réseau !

Vous trouverez les photos de notre réunion productive mais ensoleillée sur notre Page Facebook.

Le Réseau a une nouvelle Chargée de Com !

Chargée de Communication

Une petite histoire de Communication

Cela fait aujourd’hui plus de 20 ans que le Réseau Express Jeunes travaille pour l’inclusion des Jeunes en Europe grace à une grande équipe de personnes investies et passionnées : ses conseils d’administration successifs, son bureau de coordination, ses SAYers, ses associations membres, les nombreux jeunes participant à ses activités… Durant la majorité de ce temps, la communication interne et externe du Réseau aura été réalisée petit à petit et jour après jour par les membres du conseil et le bureau de coordination.

En 2014, le Réseau lance son Groupe de Communication, un petit groupe composé d’anciens participants, de SAYers, de chargés de coordination et de membres du conseil. Le groupe, toujours actif aujourd’hui, symbolise avec justesse la raison d’être du Réseau : des Jeunes qui réfléchissent ensemble pour promouvoir des initiatives jeunesse par le biais de la communication.

Ce Groupe a été et reste une aide précieuse à la communication du Réseau, mais le besoin d’un poste dédié spécifiquement à cette activité restait important, et il a finalement été décidé que 2017 serait l’année du changement ! Au terme des entretiens d’embauche, c’est Margaux qui a rejoint l’équipe.

Moi, Margaux, 26 ans, l’une des voix du Réseau

Je m’appelle Margaux et je suis heureuse d’avoir rejoint cette vaste famille européenne que constitue le Réseau. Je travaille au bureau de coordination du Réseau Express Jeunes situé à Strasbourg depuis le début du mois de février et déjà, beaucoup de personnes ont été curieuses de savoir ce qui m’avait attiré dans ce poste. Aussi, j’ai pensé que vous raconter cela à vous aussi pouvait être une façon de me présenter ! 🙂

Ce qui m’a plu chez Y-E-N, c’est sa ressemblance avec les associations que je connais, celles qui m’ont offert de belles opportunités, inespérées et déterminantes, lorsque je cherchais un emploi stable. On peut vite se sentir mis de côté par la société quand on cherche du travail. Aussi, j’avais envie de passer de l’autre côté de la cloture, de rendre ce qu’on m’avait donné, d’être de ceux qui changent un peu la vie et annoncent des bonnes nouvelles 🙂

Au Réseau, j’assiste à de jolis instants et à des rencontres de jeunes qui essayent ensemble de changer ce qu’ils peuvent changer. C’est raconter ce type d’instants positifs et toutes les belles initiatives mises en place en Europe par de petites associations qui m’anime 🙂 Je suis impatiente de communiquer pour le Réseau, avec le Groupe de Communication, et de développer ce fonctionnement un petit peu hors du commun : qui mieux que les Jeunes pour parler des Jeunes ? 🙂

En route pour une Europe plus inclusive, à coups de mots et d’actions 😉