Rapports graphiques « TOG(AE)THER EUROPE »

ILS SONT LA !

Le rapport graphique de notre dernière activité « Working together for an inclusive Europe » est là ! Il a été fait par Coline, facilitatrice graphique, qui nous a suivi et dessiné pendant nos deux dernières activités.

Vous pouvez également lire notre dernier rapport sur notre première activité de l’année, le séminaire de jeunes « Living in Europe Together, our challenge! »

 

Des nouvelles de nos amis : réunion de travailleurs jeunesse en Arménie

Nous adorons recevoir du courrier de nos membres et amis qui nous racontent ce qu’il se passe chez les jeunes ailleurs en Europe ! Il y a quelques jours, Sirarpi, notre amie également formatrice de notre pôle de ressources, nous a écrit une lettre pour nous donner des nouvelles de l’Arménie et pour nous raconter la dernière réunion de Association of Social Workers of Armenia.

Bonjour mon cher Réseau Express Jeunes,

J’espère que mon courrier arrivera à bon port et dans une humeur bonne et positive.

J’avais envie de partager avec vous quelques nouvelles de la réunion entre l’Association of Social Workers of Armenia et les associations sociales travaillant dans la région de Kotayk. J’ai assisté aujourd’hui à cette réunion et nous avons discuté des problèmes que rencontrent les jeunes et les enfants dans la région.

Lors de la réunion, plusieurs problèmes majeurs ont été soulevés, comme le manque d’information des familles vivant en milieu rural, les difficultés des jeunes dans la région et l’amendement législatif qui sera prochainement suggérer au gouvernement après l’évaluation de la situation dans toutes les régions. Une dizaine de représentants d’associations étaient présents à la réunion et ont présenté les projets organisés par leurs organisations pour résoudre les problèmes sociaux des jeunes.

J’ai pour ma part présenté les projets que le réseau réalise. J’ai également présenté la recommendation ENTER et j’ai expliqué comment l’on pouvait travailler ensemble pour mettre en place l’une de ces mesures et soutenir les jeunes avec moins d’opportunités dans la région de Kotayk. En tant que future corporation, nous avons prévu de nous retrouver dans les différentes villes dans lesquelles les associations agissent.

J’espère que tout cela se réalisera bientôt et prendra racine dans notre société inclusive.

Meilleurs voeux,
Sirarpi

Working Together – Jour 5

Le jour 5 était notre dernier jour à Timisoara ! Une journée concentrée sur deux choses : la présentation des différents projets créés en partenariat la veille et l’évaluation de cette semaine de travail.

Le matin, chaque groupe a pu présenter son projet. Au total, 7 projets ont vu le jour :

  1. « The Art of Togetherness » (l’art d’agir ensemble) : promouvoir et améliorer les droits sociaux et l’inclusion par le biais de l’art.
  2. « Participation Through Youth Mobilisation » (la participation par la mobilisation des jeunes) : augmenter la participation des jeunes grâce à une campagne de mobilisation dans le champ du travail jeunesse.
  3. « Don’t be afraid to show your True Colors » (n’aie pas peur, montre tes vraies couleurs) : briser les stéréotypes et améliorer l’acceptation et l’inclusion des communautés LGBTQI+ en Europe.
  4. « CAT: Citizens Against Terrorism » (Citoyens Contre le Terrorisme): sensibiliser contre l’extremisme auprès de la jeunesse.
  5. « EVS for Everybody » (SVE pour tous) : créer et accueillir des partenariats entre l’Europe et les pays d’Europe de l’Est.
  6. « Campaign against Cyber-Bullying » (campagnes contre le Cyber-harcèlement) : impliquer, sensibiliser et former les jeunes et les éducateurs à reconnaitre le harcèlement et à aider les victimes.
  7. « Gender-Based Violence » (violence à caractère sexiste) : soutenir les victimes et créer un map des différentes situations locales.

L’après-midi était dédiée à l’évaluation par les participants des 5 jours de mise en réseau et constitution de partenariats. Globalement, les participants ont eu le sentiment d’avoir appris beaucoup et d’avoir une idée plus précise du Réseau Express Jeunes, de ses enjeux, de son travail et des opportunités offertes à ses associations membres. Ils ont pu créer différents partenariats et développer un lien spécial qui, nous l’espérons, leur permettra de garder contact et de créer ensemble de jolis projets.

Notre prochaine activité sera le séminaire de jeunes et d’évaluation de notre programme annuel « TOG(AE)THER EUROPE« . Cette activité aura lieu à Strasbourg durant la première semaine d’octobre et nous sommes impatients de retrouver certains de nos participants et de nouveaux jeunes et travailleurs jeunesse !

 

Working Together – Jour 4

Quatrième jour de l’activité « Working Together » : aujourd’hui a commencé le développement des projets en partenariat de nos participants.

Dans la matinée, les participants ont reçu une formation en gestion de projets utilisant la « Frise chronologique de gestion de projet », 10 étapes cruciales pour tout développement de projet. Après cela, ils ont été invités à présenter individuellement leur-s idée-s de projet en se basant sur les problèmes qu’ils rencontrent au niveau local, national, européen… Les sujets abordés : droits humains pour les professeurs, violence à caractère sexiste, réchauffement climatique, développement durable, paix & apprentissage environnemental, jeunesse local active, radicalisation & terrorisme, cyber-harcelement, tolérance, entreprises sociales, inclusion sociale par l’art, SVE, droits LGBTQI+, enseignement des droits humains sans la barrière de la langue, partenariats entre l’union européenne et l’Europe de l’Est.

La majeure partie de la journée a permis aux participants de réfléchir en groupes. Les différents thèmes ont été regroupés en 5 groupes de travail distincts. Le brainstorming était guidé par les règles de l' »Open Space Technology » (O.S.T.), une approche de leadership concentrée sur l’objectif. Cette approche respecte 5 règles : quiconque rejoint le groupe est la bonne personne, ce qui arrive est la seule chose qui pouvait arriver, le projet commencera lorsque le bon moment arrivera, quand c’est fini, c’est fini, et enfin la règle des deux pieds (« Si vous n’apprenez rien, si vous ne contribuez plus, il est de votre responsabilité de trouver un projet ou votre présence est utile »). De cette façon, 4 projets ambitieux sont ressortis des idées communes des participants.

Les sujets sélectionnés :

  1. Des méthodes créatives pour l’inclusion sociale
  2. Une jeunesse active pour changer les choses
  3. Prévention du terrorisme et de la radicalisation pour une société plus tolérante
  4. Droits LGBTQI+ & lutte contre les violences à caractère sexiste.

A la fin de la journée, les participants ont assisté à une projection d’un documentaire français sur de nouvelles initiatives et façons de changer le monde à sa propre échelle. Le documentaire traitait différents sujets : l’Agriculture, l’Economie, l’Energie, la Démocratie et l’Education.

Le programme de cette journée avait pour objectif de donner aux travailleurs jeunesse et aux jeunes le bon élan pour créer ensemble de jolis projets, et cela a fonctionné. Avec ces 4 grands projets collaboratifs, répartis sur plusieurs pays européens, le Réseau Express Jeunes a une fois de plus permis à des associations de se rencontrer et de travailler ensemble !

Working Together – Jour 3

Pendant le troisième jour de notre activité de mise en réseau et constitution de partenariats, les participants ont découvert le Réseau Express Jeunes plus en détail, ses valeurs, sa vision 2020, la différence entre les notions d’intégration et d’inclusion et la Recommandation ENTER.

Le groupe est ensuite parti en visite d’étude pour le reste de la journée : 4 visites auprès d’associations locales et d’initiatives jeunes et sociales.

Les deux premières visites se situaient dans la même propriété, une ancienne usine de chapeaux réhabilitée et aujourd’hui occupée et animée par quelques belles initiatives. Notre première visite était celle d’une entreprise sociale à but non-lucratif, AMBASADA. Créé en 2014, AMBASADA est un lieu de rencontre pour les associations, les freelances, les artistes, musiciens et passionnés, accueillant et embauchant également, entre autres, des jeunes ayant moins d’opportunités. Les participants ont eu l’opportunité de récolter des conseils sur la mise en place d’initiatives innovantes. Ils ont quitté ce lieu inspirant avec un exemple de bonne pratique au niveau local.

Le groupe a ensuite rendu visite à une autre initiative logée dans un petit bâtiment à quelques mètre, dans la cour d’Ambassadad : Basca, une initiative à taille humaine centrée sur le cirque et l’art. Des ateliers de cirque aux évènements culturels tels que des festivals d’art, Barca a pour objectif d’avoir un impact social positif sur les jeunes de Timisoara et sur sa communauté.

La troisième visite était en fait une rencontre, celle de Ghita, co-fondateur de l’association Butterfly Dreamer (qui avait gentillement accepté de faciliter notre AG quelques jours plus tôt). Ghita a présenté l’association, son travail et son réseau de plus de 40 associations réparties dans le monde.

Enfin, nous nous sommes rendus à l’Intercultural Institute of Timisoara, pour rejoindre Eugen, l’un des fondateurs du Réseau Express Jeunes, toujours engagé dans la sphère associative roumaine. Il nous a présenté le bureau de notre association membre, et nous a expliqué son activité quotidienne, et sa structure. Nous avons également eu la chance d’en apprendre plus sur l’histoire de Timisoara, une ville marquée par la Révolution Roumaine de décembre 1989 dont elle fut le berceau.

Quel journée pleine d’énergie productive ! Les jours 4 et 5 marqueront le début de l’objectif principal de notre activité : la création de projets en partenariat qui s’inscriront dans le programme annuel du Réseau Express Jeunes pour l’année 2018. Un processus créatif qui ne manquera pas d’inspiration après cette journée !

 

Working Together – Jour 2

Durant le jour 2, notre groupe s’est concentré sur le thème du Travail Jeunesse. Grâce à différentes activités, les participants ont été invités à réfléchir et à définir ce qu’est le Travail Jeunesse, ce qu’il signifie pour eux et ce qu’il devrait être selon eux.

Après avoir clarifié les enjeux et le contexte actuel du Travail Jeunesse au niveau européen (Conseil de l’Europe, Union Européenne, Recommandation ENTER, Département Jeunesse du Conseil de l’Europe, EYF, Salto, Erasmus+), les membres du groupe ont tour à tour présenté le Travail Jeunesse dans leur pays.

En petits groupes, ils ont présenté aux autres les caractéristiques et le statut de leurs travailleurs jeunesse locaux, les challenges auxquels ils font face et le soutient dont ils peuvent bénéficier. Ensemble, ils ont comparé les différentes situations et ont pu grâce à cette large perspective dessiner une carte réaliste du travailleur jeunesse à travers l’Europe. Ils ont pu mettre en évidence les motivations et les petits combats quotidiens communs à tous les travailleurs jeunesse européens, et ainsi découvrir les multiples différences et réalités de leurs voisins.

L’après-midi, les participants ont travaillé ensemble sur la création d’un toolkit (guide) pour travailleurs jeunesse à mettre en place durant la préparation de projets jeunesse. Pour ce faire, l’équipe de facilitateurs a proposé la technique du World Café.

En groupe, ils ont réfléchi ensemble à trois questions : Que devraient faire les travailleurs jeunesse ? Que devraient faire les jeunes ? Que devraient faire les associations jeunesse ? Pour chaque question, ils ont identifié des solutions aux problèmes auxquels ils sont confrontés tous les jours et ont imaginé des processus efficaces de selection, de préparation et de suivi pour les projets jeunesse.

Grâce à la motivation, à la collaboration et à la passion de ces travailleurs jeunesse et jeunes, le Réseau Express Jeunes présentera dans les prochains mois un guide pour les travailleurs et les associations jeunesse.

 

Working Together – Jour 1

Le premier jour de tout Séminaire est toujours intense ! Il est habituellement dédié à la découverte de l’autre et à la construction d’un esprit de groupe sain, fort et productif.

Pour ce faire, la première matinée du Séminaire « Working Together for an Inclusive Europe » a débuté par quelques energizers et des jeux pour briser la glace. Grâce à ceux-ci, les participants ont pu découvrir les passions de chacun et en apprendre plus sur leurs expériences respectives au sein d’association et du monde du travail jeunesse. Pour les préparer aux 5 jours de travail, l’équipe de facilitateurs a ensuite invité les participants à remplir le tableau traditionnel des Craintes, Attentes et Contributions.

L’association FITT, notre hôte et partenaire de longue date, et notre association membre l’Intercultural Institute of Timisoara, se sont ensuite présentées auprès de nos participants. Cette dernière organisait ce jour là une conférence sur les Droits de l’Homme intitulée « Human Rights start with Breakfast! », et nos participants ont été invités à y participer l’après-midi pour y rencontrer d’autres personnes engagés par le biais d’une foire aux ONG.

Pour préparer cette rencontre, les participants ont créé des posters représentant leurs associations, leurs visions, leurs publiques cibles, leurs méthodes de travail, etc… La foire s’est très bien passée  et nos participants ont eu l’occasion d’échanger quelques contacts avec les personnes venues pour la conférence de l’Institut Interculturel de Timisoara.

L’après-midi s’est terminé sur 4 activités de Team Building qui faisaient appel à différentes compétences, notions et techniques nécessaires au travail en groupe : la stratégie de communication, la communication non-verbale, la gestion du temps, l’encadrement, la co-responsabilité, l’analyse et la résolution de problèmes, le respect, la confiance…

Notre journée d’introduction s’est finie sur une chaleureuse soirée interculturelle. Le groupe fait déjà preuve d’une belle cohésion et d’une envie de changer les choses, petit à petit, ville par ville, tous ensemble.

   

Working Together : Activité de constitution de partenariat à Timisoara

“Working Together for an Inclusive Europe” est la deuxième activité de notre programme annuel « TOG(AE)THER EUROPE« . L’objectif principal de cette activité de mise en réseau et de constitution de partenariats est de réellement améliorer la capacité de notre Réseau et de nos associations membres en travaillant ensemble pour une Europe plus diverse et inclusive.

Pour atteindre cet objectif, ce séminaire de 5 jours tentera de :

  • mettre en évidence l’impact du travail jeunesse local et international en faveur de l’inclusion et de la diversité sociale;
  • développer le réseau et créer de nouveaux partenariats parmi les membres afin de réclamer ensemble un meilleur accès aux droits sociaux pour les jeunes ayant moins d’opportunités;
  • encourager nos associations membres à s’engager dans une stratégie de coaching des jeunes afin de mettre en place et partager de bonnes pratiques et des initiatives innovantes au niveau local et européen.

Le PBA se passe actuelle à Timisoara, en Roumanie. 21 jeunes sont réunis ici au centre local de jeunes, également foyer de l’association FITT, partenaire de longue date du Réseau et hôte de cette activité.

Le motto de cette activité sera la promotion du respect mutuel et de la sensibilisation culturelle par le biais d’une collaboration dans la diversité. Elle aura pour objectifs d’augmenter les moyens d’action de nos membres et d’encourager les collaborations au sein du Réseau.

Ce projet est financé par le Fonds Européen pour la Jeunesse du Conseil de l’Europe.

Des nouvelles de l’assemblée générale 2017

Cette semaine, tout le Réseau était réuni à Timisoara : associations membres, membres du Conseil d’Administration, Bureau de Coordination, participants… Le programme de la semaine était chargé : 2 réunions de CA, 1 assemblée générale et la deuxième activité de notre programme annuel « TOG(AE)THER EUROPE » : l’Activité de mise en réseau et de constitution de partenariat « Working Together for an Inclusive Europe ».

L’assemblée générale du Réseau Express Jeunes s’est tenue le 25 juin à Timisoara, en Roumanie. L’évènement aura réuni 16 représentants de nos associations membres au total. Il était accueilli par FITT, notre partenaire de longue date, et facilité par Ghita Petrus, co-fondateur de l’association Butterfly Dreamer.

Entre autres choses, le Réseau a pu présenter son Rapport Annuel d’Activité, ses comptes et ses résultats sur l’année 2016. L’assemblée générale a également accueilli 3 nouvelles associations membres et élu un nouveau Conseil d’Administration.

BIENVENUE !

3 NOUVELLES ASSOCIATIONS MEMBRES

UNITED SOCIETIES OF BALKANS

En mai 2017, nous avons eu la chance d’amener nos participants à Thessalonique grâce à l’association locale de jeunes United Societies of Balkans (USB) qui nous a accueillie lors de notre Séminaire de Jeunes « Living in Europe Together« . USB est une Organisation non-gouvernementale qui a été fondée en 2008. Elle promeut la mobilité et l’engagement des jeunes, et les sensibilise sur différentes problématiques sociales. Ses objectifs sont de créer un meilleur environnement social dans la région des balkans et de l’Europe de l’Est.

YOUTH VISION

Nous avons rencontré Youth Vision par le biais de quelque uns de nos participants qui ont découvert le réseau en participant à nos activités en leur propre nom. Ils ont ensuite décidé d’inscrire leur association et de rejoindre l’aventure ! Youth Vision est une ONG basée en Roumanie et dont la mission est d’améliorer la qualité de vie des personnes en situation de risque social en leur offrant des opportunités d’apprentissage et d’intégration socio-professionnelles. L’association a pour objectif d’informer et de sensibiliser le public à la problématique des personnes à risque social par le biais d’activités.

YOUROPIA

Depuis 2011, Youropia est partenaire du Réseau Express Jeunes. L’association espagnole envoie régulièrement des participants aux activités du réseau, elle accueille certains de ses évènements et collabore avec le réseau sur d’ambitieux projets. Youropia est une ONG qui s’applique chaque jour à promouvoir les opportunités d’apprentissage, l’éducation non-formelle, le respect, et forme un espace sécurisé visant à encourager la participation des jeunes. Ses principaux champs d’action sont la jeunesse, la participation, l’enfance, la mobilité, la coopération, l’éducation non-formelle et l’animation d’évènements culturels.

UN NOUVEAU CONSEIL D’ADMINISTRATION

L’autre grande nouveauté de cette assemblée générale, c’est le nouveau Conseil d’Administration ! Elu par l’assemblée générale, il a accueilli deux nouveaux membres, Gaia et Iasmin, tous les deux participants de longue date aux projets et plus récemment facilitateurs du Séminaire de Jeunes « Living Together« . La troisième élection est en fait une ré-élection : Mirela commence ainsi son troisième et dernier mandat cette semaine ! Félicitation à tous les trois !

Voici le nouveau conseil d’administration et leurs nouveaux rôles respectifs, comme il en a été décidé durant la réunion de Bureau, qui s’est tenue le 26 juin.

(de gauche à droite)
Présidente :
Mirela Lupu
Vice-président : Ramiz Aliyev
Trésorière : Mariam Sahakyan
Secrétaire : Iasmin Scundea
Membres du CA : Vasil Tanev & Gaia Ciccone

Une belle équipe pour de jolis projets !

Notre premier rapport graphique : Wow !

Notre première activité de l’année s’est achevée le 12 mai à Thessalonique (Grèce). Ce séminaire de jeunes intitulé « Living in Europe Together » aura réuni 37 jeunes de 11 pays européens et réussi à créer une belle énergie propice aux nouvelles idées, à la collaboration de jeunes et à de belles promesses d’actions mises en place pour la jeunesse.

Pour garder une trace de ces 5 jours de travail et en capturer l’ambiance, nous avons décidé de changer un petit peu notre méthode de reportage et d’apporter plus de couleur à notre rapport pédagogique. Pour ce faire, nous avons fait appel à Coline et à son expertise de facilitatrice graphique.

Qu’est-ce que le graphic recording ?

Le graphic recording ou rapport graphique est un processus visuel utilisé dans différents événements tels que les réunions d’entreprise, les séminaires, les ateliers et les conférences. Son objectif est de rendre compte des idées et des expressions d’un groupe ou d’un individu en faisant appel aux mots, aux illustrations/images et aux couleurs.

Inspiré de l’architecture, du design, de l’ingénierie informatique, de l’art et de la psychologie, le rapport graphique est souvent produit à grande échelle, permettant ainsi à une réflexion d’être résumée clairement et retranscrite en temps réel. Cette transcription visuelle de contenus complexes permet aux individus d’atteindre l’objectif recherché plus facilement et de mieux mémoriser le déroulement de la session de travail.

Le rapport graphique combine différents savoir-faires : la prise de note, l’art et le story-telling (narration).

Graphic recording
Source

Découvrez Coline, facilitatrice graphique

Coline est artiste et facilitatrice graphique. elle a étudié l’architecture à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Malaquais et à l’Université Technique d’Istanbul. Elle a effectué un Service Volontaire Européen dans une association basée à Berlin et est depuis active au sein d’un collectif international de créatifs engagés. Partageant son temps entre la France et l’Autriche, elle travaille désormais en tant que facilitatrice graphique, de projet en projet, de pays en pays.

Parcourez son portfolio pour en savoir plus sur son travail n’hésitez pas à lui proposer de vous accompagner dans de jolis projets associatifs jeunesse 😉

Graphic recording

Living Together : notre premier rapport graphique

Le reportage graphique a vraiment été une valeur ajoutée sur ce séminaire de jeunes. Tous les participants ainsi que l’équipe ont été très enthousiastes de voir les illustrations de Coline au quotidien. Ils pouvaient étudier ses planches entre chaque activité ou à la fin de la journée, et revivre ainsi ce qu’ils venaient de vivre : les activités, les débats, les réflexions, les conclusions… Être en mesure de voir presque instantanément une synthèse illustrée des contenus des ateliers leur a permis de constituer des souvenirs plus précis des sessions, de leur propos et de leurs objectifs.

Ce superbe outil de reportage a soulagé les participants dans leur concentration et leur productivité en donnant vie à leurs idées et en structurant leurs réflexions. Nous n’hésiterons pas à revivre l’expérience en Roumanie en juin pour la deuxième activité de l’année, l’activité de mise en réseau et de constitution de partenariat « Working together for an inclusive Europe« .