Rapports graphiques « TOG(AE)THER EUROPE »

ILS SONT LA !

Le rapport graphique de notre dernière activité « Shaping Europe Together » est disponible ! Il a été conçu par Coline Robin, facilitatrice graphique, qui a suivi et dessiné nos activités tout au long de l’année. Cette troisième activité boucle ainsi le programme annuel « Tog(AE)ther Europe ». Bonne lecture !

Vous pouvez également lire ici les rapports réalisés lors de nos dernières activités : le séminaire de jeunes « Living in Europe Together, our challenge!« , et l’activité de construction de partenariats « Working together for an inclusive Europe« .

 

Ce programme annuel a été soutenu par :

 

Shaping Europe Together – Jour 4

young europeans working together

Aujourd’hui s’achève notre séminaire de jeunes « Shaping Europe Together! » sur une journée consacrée à la réalisation de l’objectif principal de notre programme annuel : le dialogue structuré Tog(AE)ther Europe: Living, Working and Shaping together“.

Nos participants ont rencontré aujourd’hui nos décideurs locaux invités et leur présenter leurs idées de plaidoyer et de lobbying en faveur de l’inclusion des jeunes. Durant la matinée, ils ont pu finaliser en groupe leur proposition autour de 5 thèmes différents : l’éducation et la formation, l’emploi, l’inclusion sociale/la discrimination, les opportunités de participation, et enfin, le travail jeunesse et l’éducation non-formelle

Le face-à-face avec les décideurs locaux s’est fait sous forme de World Café et nos 4 experts ont pu écouter avec attention les recommendations faites par nos jeunes, pour l’inclusion des jeunes. Ils ont pu leur donner leurs avis et suggestions sur ces projets. Nous remercions encore une fois nos invités de cette après-midi pour leur présence : Abdelkarim Ramdane, Conseiller Municipal délégué et Eurométropolitain de Strasbourg, Marie-Julie Fayard, assistante de la Députée Européenne Anne Sander, Nerea Santisteban Lorences, élue à la municipalité d’Oviedo (Espagne), et Pedro Serra, élu à la municipalité de Cascais (Portugal).

Pour la dernière partie de la journée, nos participants se sont penchés sur l’évaluation de la journée et des rencontres avec les décideurs, de ces 4 derniers jours et du programme annuel global.

Cette semaine est désormais terminée et notre projet annuel “Tog(AE)ther Europe: Living, Working and Shaping Europe together!” a permis à nos participants de faire entendre leur voix et de s’exprimer sur les défis auxquels ils font face chaque jour dans leurs pays. Ces 4 jours de travail ont une nouvelle fois été illustrés par Coline Robin, reporter graphique, qui réalisera dans les prochaines semaines un rapport pédagogique grâce aux informations récoltées durant le séminaire.

Notre prochaine activité de l’année sera la Session d’Etude “ADV-ENT-ure!” organisée conjointement entre le Réseau Express Jeunes et Youth Social Rights Network. Il se tiendra en novembre, à Strasbourg.

Ce projet est soutenu par :

 

Shaping Europe Together – Jour 3

young people from Europe

Le troisième jour de notre séminaire de jeunes est déjà terminé ! Grâce à l’intervention de nos invités et à nos visites organisées, nos participants ont aujourd’hui découvert des institutions, des organismes de support financier et des initiatives locales, nationales et européennes.

Les participants ont débuté la journée en découvrant des techniques de Plaidoyer et de Lobbying. En groupes, ils ont travaillé sur les thèmes de la recommandation ENTER identifiés la veille lors des profils de pays. Les jeunes travailleront donc durant ces deux derniers jours sur : l’éducation et la formation, l’emploi, l’inclusion sociale/la discrimination, les opportunités de participation, le travail jeunesse et l’éducation non-formelle.

Ainsi, chaque groupe a imaginé une campagne de plaidoyer ou de lobbying afin de promouvoir/de dénoncer leur sujet choisi. Les idées étaient diverses : des vidéos, des pétitions, des « elevator pitch », des rencontres avec le décideur politique…

Après cet exercice collaboratif, nous avons eu le plaisir d’accueillir 3 invités, présents pour nous présenter différentes structures et initiatives européennes :

  • une représentante du Fonds Européen pour la Jeunesse, venue présenter l’établissement à nos participants. Le Fonds Européen pour la Jeunesse soutient d’ailleurs le Réseau Express Jeunes dans son programme annuel “Tog(AE)ther Europe”, dont ce séminaire et la dernière activité. Il était très intéressant pour le groupe de découvrir les différentes opportunités de financement disponibles pour l’implémentation de projets européens;
  • Hervé Moritz, Président des Jeunes européens France, venu présenter la European Youth Convention, un évènement européen réunissant chaque année plus de 100 représentants d’organisations jeunesse venant de 38 pays différents pour élaborer ensemble une convention européenne;
  • Nafsika Vrettaki, membre du CA du Forum Européen de la Jeunesse, venue parler des conseils de jeunes en Europe et partager avec le groupe ses connaissances sur le Forum Européen de la Jeunesse et son fonctionnement.

Après le repas, le groupe s’est séparé en deux pour partir en visite locale. L’un des groupes s’est rendu au Parlement Européen où il a pu découvrir l’Institution. L’autre a eu l’opportunité de découvrir les « Semaines pour l’égalité contre les discriminations« , un évènement désormais annuel organisé par la ville de Strasbourg et qui propose durant 1 mois des ateliers de découverte des différents types de discrimination destinés aux écoles.

La soirée s’est déroulée dans le centre historique de Strasbourg où les 45 participants ont pu découvrir la gastronomie traditionnelle de l’Alsace.

Ce projet est soutenu par :

 

Shaping Europe Together – Jour 2

team building activity young Europeans

Pendant le jour 2, nos participants ont eu l’opportunité de faire un premier pas vers notre objectif final : rencontrer des décideurs politiques et leur présenter des suggestions et des recommandations, faites par et pour les jeunes.

La matinée était dédiée à la recommandation ENTER et au travail jeunesse. Notre équipe de facilitateurs a proposé aux participants un jeu de simulation sur l’accès aux droits sociaux et le processus de décision d’un conseil. Le temps d’une activité, ils ont porté la casquette de membre d’un conseil et ont dû décider de la répartition d’un budget donné vers différents axes d’action. Chacun des « conseils » ayant un budget différent, l’exercice demandait de surmonter des dilemmes, d’élaborer des stratégies et de raisonner et réfléchir ensemble à la solution la plus juste : quel problème privilégier ? Quel problème mettre de côté ? Comment se mettre d’accord sur une décision ? Le résultat est-il juste ?

Le groupe a ensuite accueilli Alice Barbieri, membre du Conseil Consultatif du Conseil de l’Europe en charge du secteur Jeunesse. Elle a pu faire profiter de son expertise de la recommandation ENTER aux participants et leur a parlé des possibilités d’implication des jeunes au sein du Conseil de l’Europe. Les jeunes ont également eu l’occasion de poser toutes leurs questions et d’en apprendre plus sur les différentes façons de disséminer la recommandation ENTER au niveau local.

Durant l’après-midi, les participants ont constitué des petits groupes de nationalités et ont pu présenter aux autres la situation de leur pays. Grâce à cet échange d’information et de bonnes pratiques, les jeunes ont pu se faire une meilleure idée des réalités, distinctes ou communes, du territoire européen. Ils ont terminé la session avec une représentation plus claire des problèmes qui touchent actuellement les Européens, mais aussi, de réelles solutions déjà mises en place dans certains pays.

La dernière session du jour était consacrée aux étiquettes et aux stéréotypes. Lors d’une promenade aux abords du Centre, les participants ont discuté les uns avec les autres tout en portant sur leur front une nouvelle identité : sans-abri, président, alcoolique… Comment les autres intéragissent-ils avec moi ? Pourquoi leur comportement est-il différent maintenant ? Comment cela m’affecte-t-il ?..

Le deuxième jour s’est terminé par une soirée libre au coeur de Strasbourg, de quoi découvrir la ville et tisser des liens au travers des frontières !

Ce projet est soutenu par :

 

Shaping Europe Together – Jour 1

No Hate Speech Movement Strasbourg

Le Réseau Express Jeunes accueille cette semaine un groupe de 45 européens au sein du Centre Européen de la Jeunesse à l’occasion de la dernière activité de son plan annuel: le séminaire de jeunes « Shaping Europe Together! ».

Ce séminaire marque la fin du projet annuel « Tog(AE)ther Europe« . Pendant les 4 prochains jours, nos participants travailleront ensemble au développement de solutions pour l’inclusion des jeunes et l’accès aux droits sociaux. Ils auront l’opportunité de proposer ces idées à différents décideurs politiques qu’ils rencontreront à l’issue de ces 4 jours. Une de leurs tâches sera également l’évaluation de l’impact des activités de l’année sur nos participants et nos organisations partenaires.

Le séminaire a débuté ce lundi par une journée dédiée aux présentations. L’équipe de facilitateurs a introduit le projet sous tous ses aspects : le Réseau Express Jeunes et ses valeurs, le séminaire « Shaping Europe Together! » et ses objectifs, le programme annuel et les deux activités précédentes ainsi que le programme des 4 jours à venir.

Ensemble, ils ont participé à différentes activités pour apprendre à se connaître, rompre la glace et développer une dynamique de groupe. Ils ont pu « secouer » leur prénom, écrire leurs impressions, mimer leur date d’anniversaire, gravir des toiles d’araignées et accomplir l' »Impossible » !

 

L’après-midi était dédié aux deux activités précédentes : « Living Together: our challenge! » et « Working Together for an Inclusive Europe« . Parmi l’ensemble des participants, une dizaine de jeunes avait déjà participé à l’une des activités passées. Ceux-ci ont été invités à raconter leur expérience et à expliquer aux autres participants l’objectif et les résultats des deux séminaires. Certains d’entre eux avaient également de bonnes nouvelles à annoncer et ont pu parler des projets locaux implémentés ces derniers mois.

La journée s’est achevée sur la traditionnelle soirée inter-culturelle du Réseau. Du Portugal à la Russie, le groupe a pu découvrir les spécialités de ses voisins européens !

Ce projet est soutenu par :

 

Boîte à outils pour des projets européens d’inclusion jeunesse

Lors de notre dernier séminaire « Working in Europe Together », les participants (jeunes et travailleurs jeunesse), ont réfléchi et développé ensemble un toolkit (boîte à outils) à destination des travailleurs jeunesse oeuvrant pour l’inclusion des jeunes ayant moins d’opportunité par le biais de projets européens, principalement des projets du Réseau Express Jeunes.

La conception de ce toolkit était au centre de l’une des après-midi du séminaire. L’équipe de facilitateurs a suggéré la méthode du World Café pour initié les réflexions et les idées des participants. Après avoir formé des groupes, les participants ont partagé des bonnes pratiques et des suggestions autour de 3 questions spécifiques : Que devraient faire les travailleurs jeunesse ? Que devraient faire les jeunes ? Que devraient faire les Associations Jeunesse ?

Pour chacune de ces questions, les participants ont identifié des solutions, des conseils et des bonnes pratiques. Ensemble, ils ont comparé leurs expériences et ont imaginé des processus efficaces à mettre en place durant la sélection, la préparation et le suivi de Projets Jeunesse.

Vous pouvez désormais parcourir le document résultant de ce travail de groupe (en anglais) et y trouver toutes les informations clés indispensables à la réalisation de projets européen ayant pour objectif l’inclusion des jeunes. Ce manuel a été dessiné par Coline Robin, facilitatrice de talent qui nous a suivi lors de nos deux derniers projets, Living in Europe Together and Working in Europe Together (see reports here).

Ce document pratique a été conçu dans l’objectif de permettre aux Associations Jeunesse de réduire l’exclusion des jeunes ayant moins d’opportunités dans les expériences européennes individuelles ou de groupe.

 

Working Together – Jour 5

Le jour 5 était notre dernier jour à Timisoara ! Une journée concentrée sur deux choses : la présentation des différents projets créés en partenariat la veille et l’évaluation de cette semaine de travail.

Le matin, chaque groupe a pu présenter son projet. Au total, 7 projets ont vu le jour :

  1. « The Art of Togetherness » (l’art d’agir ensemble) : promouvoir et améliorer les droits sociaux et l’inclusion par le biais de l’art.
  2. « Participation Through Youth Mobilisation » (la participation par la mobilisation des jeunes) : augmenter la participation des jeunes grâce à une campagne de mobilisation dans le champ du travail jeunesse.
  3. « Don’t be afraid to show your True Colors » (n’aie pas peur, montre tes vraies couleurs) : briser les stéréotypes et améliorer l’acceptation et l’inclusion des communautés LGBTQI+ en Europe.
  4. « CAT: Citizens Against Terrorism » (Citoyens Contre le Terrorisme): sensibiliser contre l’extremisme auprès de la jeunesse.
  5. « EVS for Everybody » (SVE pour tous) : créer et accueillir des partenariats entre l’Europe et les pays d’Europe de l’Est.
  6. « Campaign against Cyber-Bullying » (campagnes contre le Cyber-harcèlement) : impliquer, sensibiliser et former les jeunes et les éducateurs à reconnaitre le harcèlement et à aider les victimes.
  7. « Gender-Based Violence » (violence à caractère sexiste) : soutenir les victimes et créer un map des différentes situations locales.

L’après-midi était dédiée à l’évaluation par les participants des 5 jours de mise en réseau et constitution de partenariats. Globalement, les participants ont eu le sentiment d’avoir appris beaucoup et d’avoir une idée plus précise du Réseau Express Jeunes, de ses enjeux, de son travail et des opportunités offertes à ses associations membres. Ils ont pu créer différents partenariats et développer un lien spécial qui, nous l’espérons, leur permettra de garder contact et de créer ensemble de jolis projets.

Notre prochaine activité sera le séminaire de jeunes et d’évaluation de notre programme annuel « TOG(AE)THER EUROPE« . Cette activité aura lieu à Strasbourg durant la première semaine d’octobre et nous sommes impatients de retrouver certains de nos participants et de nouveaux jeunes et travailleurs jeunesse !

 

Working Together – Jour 4

Quatrième jour de l’activité « Working Together » : aujourd’hui a commencé le développement des projets en partenariat de nos participants.

Dans la matinée, les participants ont reçu une formation en gestion de projets utilisant la « Frise chronologique de gestion de projet », 10 étapes cruciales pour tout développement de projet. Après cela, ils ont été invités à présenter individuellement leur-s idée-s de projet en se basant sur les problèmes qu’ils rencontrent au niveau local, national, européen… Les sujets abordés : droits humains pour les professeurs, violence à caractère sexiste, réchauffement climatique, développement durable, paix & apprentissage environnemental, jeunesse local active, radicalisation & terrorisme, cyber-harcelement, tolérance, entreprises sociales, inclusion sociale par l’art, SVE, droits LGBTQI+, enseignement des droits humains sans la barrière de la langue, partenariats entre l’union européenne et l’Europe de l’Est.

La majeure partie de la journée a permis aux participants de réfléchir en groupes. Les différents thèmes ont été regroupés en 5 groupes de travail distincts. Le brainstorming était guidé par les règles de l' »Open Space Technology » (O.S.T.), une approche de leadership concentrée sur l’objectif. Cette approche respecte 5 règles : quiconque rejoint le groupe est la bonne personne, ce qui arrive est la seule chose qui pouvait arriver, le projet commencera lorsque le bon moment arrivera, quand c’est fini, c’est fini, et enfin la règle des deux pieds (« Si vous n’apprenez rien, si vous ne contribuez plus, il est de votre responsabilité de trouver un projet ou votre présence est utile »). De cette façon, 4 projets ambitieux sont ressortis des idées communes des participants.

Les sujets sélectionnés :

  1. Des méthodes créatives pour l’inclusion sociale
  2. Une jeunesse active pour changer les choses
  3. Prévention du terrorisme et de la radicalisation pour une société plus tolérante
  4. Droits LGBTQI+ & lutte contre les violences à caractère sexiste.

A la fin de la journée, les participants ont assisté à une projection d’un documentaire français sur de nouvelles initiatives et façons de changer le monde à sa propre échelle. Le documentaire traitait différents sujets : l’Agriculture, l’Economie, l’Energie, la Démocratie et l’Education.

Le programme de cette journée avait pour objectif de donner aux travailleurs jeunesse et aux jeunes le bon élan pour créer ensemble de jolis projets, et cela a fonctionné. Avec ces 4 grands projets collaboratifs, répartis sur plusieurs pays européens, le Réseau Express Jeunes a une fois de plus permis à des associations de se rencontrer et de travailler ensemble !

Working Together – Jour 3

Pendant le troisième jour de notre activité de mise en réseau et constitution de partenariats, les participants ont découvert le Réseau Express Jeunes plus en détail, ses valeurs, sa vision 2020, la différence entre les notions d’intégration et d’inclusion et la Recommandation ENTER.

Le groupe est ensuite parti en visite d’étude pour le reste de la journée : 4 visites auprès d’associations locales et d’initiatives jeunes et sociales.

Les deux premières visites se situaient dans la même propriété, une ancienne usine de chapeaux réhabilitée et aujourd’hui occupée et animée par quelques belles initiatives. Notre première visite était celle d’une entreprise sociale à but non-lucratif, AMBASADA. Créé en 2014, AMBASADA est un lieu de rencontre pour les associations, les freelances, les artistes, musiciens et passionnés, accueillant et embauchant également, entre autres, des jeunes ayant moins d’opportunités. Les participants ont eu l’opportunité de récolter des conseils sur la mise en place d’initiatives innovantes. Ils ont quitté ce lieu inspirant avec un exemple de bonne pratique au niveau local.

Le groupe a ensuite rendu visite à une autre initiative logée dans un petit bâtiment à quelques mètre, dans la cour d’Ambassadad : Basca, une initiative à taille humaine centrée sur le cirque et l’art. Des ateliers de cirque aux évènements culturels tels que des festivals d’art, Barca a pour objectif d’avoir un impact social positif sur les jeunes de Timisoara et sur sa communauté.

La troisième visite était en fait une rencontre, celle de Ghita, co-fondateur de l’association Butterfly Dreamer (qui avait gentillement accepté de faciliter notre AG quelques jours plus tôt). Ghita a présenté l’association, son travail et son réseau de plus de 40 associations réparties dans le monde.

Enfin, nous nous sommes rendus à l’Intercultural Institute of Timisoara, pour rejoindre Eugen, l’un des fondateurs du Réseau Express Jeunes, toujours engagé dans la sphère associative roumaine. Il nous a présenté le bureau de notre association membre, et nous a expliqué son activité quotidienne, et sa structure. Nous avons également eu la chance d’en apprendre plus sur l’histoire de Timisoara, une ville marquée par la Révolution Roumaine de décembre 1989 dont elle fut le berceau.

Quel journée pleine d’énergie productive ! Les jours 4 et 5 marqueront le début de l’objectif principal de notre activité : la création de projets en partenariat qui s’inscriront dans le programme annuel du Réseau Express Jeunes pour l’année 2018. Un processus créatif qui ne manquera pas d’inspiration après cette journée !

 

Working Together – Jour 2

Durant le jour 2, notre groupe s’est concentré sur le thème du Travail Jeunesse. Grâce à différentes activités, les participants ont été invités à réfléchir et à définir ce qu’est le Travail Jeunesse, ce qu’il signifie pour eux et ce qu’il devrait être selon eux.

Après avoir clarifié les enjeux et le contexte actuel du Travail Jeunesse au niveau européen (Conseil de l’Europe, Union Européenne, Recommandation ENTER, Département Jeunesse du Conseil de l’Europe, EYF, Salto, Erasmus+), les membres du groupe ont tour à tour présenté le Travail Jeunesse dans leur pays.

En petits groupes, ils ont présenté aux autres les caractéristiques et le statut de leurs travailleurs jeunesse locaux, les challenges auxquels ils font face et le soutient dont ils peuvent bénéficier. Ensemble, ils ont comparé les différentes situations et ont pu grâce à cette large perspective dessiner une carte réaliste du travailleur jeunesse à travers l’Europe. Ils ont pu mettre en évidence les motivations et les petits combats quotidiens communs à tous les travailleurs jeunesse européens, et ainsi découvrir les multiples différences et réalités de leurs voisins.

L’après-midi, les participants ont travaillé ensemble sur la création d’un toolkit (guide) pour travailleurs jeunesse à mettre en place durant la préparation de projets jeunesse. Pour ce faire, l’équipe de facilitateurs a proposé la technique du World Café.

En groupe, ils ont réfléchi ensemble à trois questions : Que devraient faire les travailleurs jeunesse ? Que devraient faire les jeunes ? Que devraient faire les associations jeunesse ? Pour chaque question, ils ont identifié des solutions aux problèmes auxquels ils sont confrontés tous les jours et ont imaginé des processus efficaces de selection, de préparation et de suivi pour les projets jeunesse.

Grâce à la motivation, à la collaboration et à la passion de ces travailleurs jeunesse et jeunes, le Réseau Express Jeunes présentera dans les prochains mois un guide pour les travailleurs et les associations jeunesse.