Interview de Daniel Grebeldinger (Nevo Parudimos)

La Journée Internationale des Roms était célébrée samedi dernier. Nous saisissons cette opportunité pour interviewer notre ami Daniel, participant de longue date aux activités du Réseau et membre fondateur de Nevo Parudimos, l’une de nos associations membres basés en Roumanie et dont le but principal est d’agir pour l’inclusion des jeunes Roms.

Merci Daniel d’avoir répondu à nos questions ! (L’interview s’est tenue en anglais et sa retranscription a été traduite pour cet article)

Pourriez-vous nous parler un petit peu de l’histoire de votre association Nevo Parudimos ?

Nevo Parudimos a été créé en 2008 par un groupe d’activistes Roms et des professeurs habitués à travailler avec des enfants Roms dans l’idée de tenter d’améliorer l’inclusion sociale des communautés Roms et de développer la société civile sur notre territoire.

Quel est votre rôle dans l’association ?

En fait, j’ai été à l’origine du groupe de personnes qui a fondé l’association. Au début, j’en étais le président, et puis j’y ai travaillé en tant que project manager, aujourd’hui je m’occupe principalement des financements et du développement des projets en liens avec les jeunes Roms.

Quand avez-vous rejoint Y-E-N ?

Nevo Parudimos a rejoint Y-E-N immédiatement après sa création car je suis engagé personnellement auprès de Y-E-N depuis 2005 en tant que membre individuel.

Et qu’a apporté Y-E-N à votre association ?

Au début, nous avons rejoint le Réseau pour faire partie de l’expérience et pour saisir l’opportunité qui nous était offerte de former certains de nos membres. Nous avons ensuite commencé à concentrer notre travail autour de l’inclusion, plus particulièrement en ciblant les jeunes Roms. Au sein du Réseau, nous avons appris, nous sommes devenus ses partenaires… En réalité, Y-E-N a été le premier réseau international que nous avons rejoint mais nous sommes aujourd’hui membre de pas moins de 5 réseaux différents, tous en lien avec les Roms ou l’inclusion.

Comme vous le savez, la Journée Internationale des Roms arrive bientôt. Pourriez-vous nous parler de votre projet Roma Youth – European Youth ?

Y-E-N est partenaire du projet Roma Youth – European Youth depuis son commencement : il y a eu Roma Youth 1, Roma Youth 2 et Roma Youth 3. Lors de ces 3 événements, nous avons créé le guide « 9 étapes pour travailler avec des jeunes Roms ». Nous mettons en place actuellement la 4ème session de cette formation en collaboration avec la même équipe de formateurs de qualité et quelques experts du Conseil de l’Europe. C’est un très beau projet, l’un de nos meilleures formation jusqu’à présent. Il s’agit d’un stage de formation sur le long terme, dédié aux travailleurs jeunesse et ayant pour objectif de leur apprendre à travailler avec la jeunesse Rom. Après la première session de formation, les participants mettent en application ce qu’ils ont appris chez eux, au niveau local, et développent des activités avec un group de jeunes Roms. C’est une formation dont on récolte directement les fruits et elle donne d’excellents résultats.

Pour finir, nous aimerions beaucoup savoir ce qui vous a amener jusqu’au travail jeunesse. D’où vous est venu cette vocation ?

La première fois que j’ai participé à une activité internationale, c’était dans le cadre d’une assemblée générale de Y-E-N, à Cappadocia, en Turquie. C’est à ce moment là que j’ai réalisé : Okay, c’est ça que j’aimerais faire ! J’ai décidé de quitter mon emploi (j’étais professeur à cette époque), et j’ai commencé à suivre des formations pour en apprendre plus sur l’éducation non-formelle et sur les différents moyens de devenir un formateur. Depuis, je travaille uniquement dans la société civile, je monte des projets pour la société civile, je cherche des fonds pour la société civile et je contribue à la développer… Y-E-N a changé ma vie.

Interview réalisée par Margaux Dos Santos

Laisser un commentaire