Digitalise it – Les vidéos sont là !

Jetez un coup d’œil aux résultats de notre projet à long terme « Digitalise-it », une sélection de vidéos réalisées par des jeunes et des travailleurs jeunesse lors de nos deux stages de formation sur le Digital Storytelling, tenus respectivement en Italie et en France, en Avril et Juillet 2018 !

Ce partenariat stratégique vise à permettre aux jeunes et aux travailleurs jeunesse d’expérimenter, de partager et de confronter leurs pratiques et méthodes en Digital Storytelling, des outils innovants, numériques et créatifs afin de favoriser l’autonomisation des jeunes et l’inclusion sociale des jeunes en situation de vulnérabilité.

Alessia Ashes from the Middle-East Brian
Haunted Hazem Juan
Kostas Mirela Pablo
Tsveti

Ces vidéos ont entièrement été réalisées par les participants, grâce aux ateliers et aux conseils de notre partenaire et expert Leo Zbanke, réalisateur et coach. Vous trouverez ci-dessous une vidéo du deuxième stage que nous avions organisé il y a quelques mois.

Les partenaires de « DIGITALISE IT! » se réuniront à nouveau en décembre 2018 pour une visite de mi-parcours afin d’évaluer les résultats du projet. Ils prépareront également les 3 visites de terrain qui leur permettront de comparer et d’apprendre des bonnes pratiques de leurs pairs !

Partenaires : Active Bulgarian Society (Bulgarie), Youth Express Network (France), United Societies of Balkans (Grèce), Affabulazione Associazione Culturale (Italie), The Exchangeables (Pays-Bas), Youropia (Espagne)

Ce Projet est soutenu par le Programme Erasmus+ de l’Union Européenne et la Région Grand Est
 

Action Day #9: Lutter contre les Discriminations

Pour célébrer notre 25e année de travail et de réseautage en faveur de l’inclusion sociale des jeunes, nous avons voulu mettre en lumière certaines des recommandations de la ENTER, un outil que nous utilisons souvent pour enseigner aux jeunes l’accès aux droits sociaux.

Recommandation ENTER #9:
Lutte contre les Discriminations

La discrimination est un obstacle à la citoyenneté active. Beaucoup de jeunes ayant moins d’opportunités sont victimes de discrimination en raison de préjugés sociaux et de leur isolement. Comme expliqué dans la recommandation ENTER, des mesures favorisant la cohésion et des relations positives entre des personnes de différents horizons peuvent être mises en œuvre par des organisations, des municipalités, des gouvernements … Dans cet article, nous vous proposons de découvrir deux exemples de mesures efficaces mises en œuvre par l’Eurométropole de Strasbourg, ainsi que notre association partenaire Volunteers for All Associations.

– – – –

Eurométropole de Strasbourg, France

Chaque année, la Ville de Strasbourg et ses organisations partenaires organisent « Les semaines d’égalité et de lutte contre la discrimination », trois semaines consacrées à l’éducation et à la sensibilisation des enfants, des jeunes et du grand public à l’égalité et à la discrimination.

Ces semaines de l’égalité offrent aux visiteurs divers ateliers, jeux et activités créatives, développées pour sensibiliser et permettre aux gens de réfléchir et de comprendre les autres dans leurs différences.

Qu’elles soient liées à l’orientation sexuelle, à la couleur de la peau, à l’origine ethnique, au handicap ou à la religion, toutes les discriminations sont représentées et déconstruites lors de cet événement !

Nous avons eu l’occasion de visiter cette exposition interactive avec nos participants en 2017, dans le cadre de notre activité de dialogue structuré « Shaping Europe Together ». Cette année, les Semaines de l’égalité et de lutte contre la discrimination auront lieu du 24 septembre au 20 octobre.

 

– – – –

Volunteers for All Association, Romania

Au début du mois de septembre, le Réseau Express Jeunes a participé à l’échange de jeunes « Don’t be Afraid to show your True Colours », organisé par l’Association Volunteers for All Association à Milcoveni, en Roumanie.

Pendant 8 jours, 40 jeunes issus de 7 pays différents se sont réunis pour lutter ensemble contre les discriminations faites à l’encontre de la communauté LGBTIQ + et pour promouvoir les droits LGBTIQ +. Grâce à un programme d’éducation non-formelle, ils en ont appris davantage sur les réalités de chacun et sur la situation de la communauté LGBTIQ + dans plusieurs pays d’Europe. Ensemble, ils ont réfléchi à des solutions de lutte contre la discrimination à mettre en place au niveau local.

À la suite de ce travail, le groupe a eu l’opportunité de sensibiliser activement le public aux droits LGBTIQ + dans le centre-ville de Resita, en Roumanie. Les jeunes ont pu faire entendre leur voix à travers divers moyens artistiques et informatifs tels que: un spectacle de danse, des affiches percutantes, un sondage en ligne et en direct et un point d’information.

Cet échange de jeunes est né d’une idée développée lors de notre activité de création de partenariats « Working Together in Europe » en 2017. Il était soutenu financièrement par le programme Erasmus + de l’Union européenne.

All inclusive 2, Pologne – Echange de jeunes

Du 20 au 30 août 2018 à Poronin (Pologne) s’est tenu «All Inclusive 2», le deuxième échange de jeunes de notre plan de travail « ArtSI: The Art of Social Inclusion ». Cette activité était la deuxième activité de suivi de notre formation de formateurs « The Art of Togetherness », qui s’est tenue en mai 2018 à Strasbourg.

«All Inclusive 2» a rassemblé 41 jeunes et jeunes migrants/réfugiés provenant de 6 pays différents (France, Italie, Pays-Bas, Pologne, Portugal et Espagne) et 8 organisations (la plupart étant des organisations membres de Y-E-N). L’échange de jeunes visait à donner aux jeunes des pays d’Europe occidentale et centrale des moyens d’expression par le biais de l’expression artistique sur l’inclusion sociale des jeunes migrants et des réfugiés.

Au cours de cette activité de 9 jours, les participants ont approfondi les thèmes de l’inclusion sociale, de l’apprentissage interculturel, des migrants/réfugiés et ont découvert différentes manières d’exprimer à travers l’art, avec des ateliers artistiques animés par les facilitateurs et les participants eux-mêmes.

Le principal résultat de cet échange de jeunes était une performance publique que les participants devaient créer. Ils ont défini un message commun qui était le fil rouge de la performance: « Les frontières ne sont que dans nos pensées » et « L’Union apporte l’amour et la joie ». Le résultat final a combiné théâtre, danse et musique, une performance qu’ils ont présenté sur la place principale de Cracovie: ils ont également invité le public à réagir à leur message et à leur performance sur des bannières qu’ils avaient préparées.

Associations partenaires : Affabulazione, Fundacja Instytut Innowacji, Parcours le Monde – Grand Est, Plus East, Rota Jovem, The Exchangeables, Youropia.

Projet soutenu par le Fonds Européen pour la Jeunesse du Conseil de l’Europe et le programme Erasmus + de l’Union Européenne.

Don’t be afraid to show your true Colours – Echange de jeunes

Le Réseau Express Jeunes a participé à l’Echange de Jeunes “Don’t be afraid to show your true Colours” qui a eu lieu à Milcoveni, en Roumanie, du 31 août au 7 septembre 2018.

Cet échange coloré de jeunes a été développé et coordonné par l’organisation roumaine Volunteering for All Association. Il était soutenu financièrement par le programme Erasmus + de l’Union Européenne. Y-E-N FACT: c’est lors de notre activité de construction de partenariat « Working together in Europe », en 2017, qu’est naît la première ébauche du projet Colours.

Pendant 8 jours, 40 jeunes venant de 7 pays différents se sont réunis pour travailler ensemble à la promotion des droits LGBT et à la lutte contre les discriminations. Grâce à des activités fondées sur l’éducation non-formelle, ils ont pu en apprendre davantage sur le programme Erasmus +, les droits de la communauté LGBT dans leurs pays et en Europe et le mouvement contre le discours de haine.

Cet échange a également été l’occasion pour les participants d’en apprendre davantage sur eux-mêmes et sur leur rôle au sein de la communauté LGBT, d’entendre et de partager des histoires personnelles et de réfléchir ensemble aux moyens de faire évoluer les choses au niveau local. En groupes, ils ont échangé des idées et des outils pour lutter contre les discriminations et développer des projets ou des événements à mettre en œuvre dans leur ville.

À la suite de ce travail, le groupe a organisé une belle manifestation publique de sensibilisation aux droits LGBT dans le centre-ville de Resita, en Roumanie. Cet événement a eu lieu le 5 septembre. Les jeunes ont pu faire entendre leur voix à travers divers moyens artistiques et informatifs tels que: un spectacle de danse, des affiches percutantes, un sondage en ligne et en direct et un point d’information.

Associations partenaires : United Societies of Balkan (Grèce), Asociacion Mundus (Espagne), CoEfficient (Hongrie), Réseau Express Jeunes (France), Balkan LGBTQIA (Belgique), RROMA (Macédoine), Semper Avanti (Pologne)

Projet soutenu par le programme Erasmus + de l’Union Européenne.

Action Day #8: Booster l’Inclusion Sociale

Pour célébrer notre 25e année de travail et de mise en réseau en faveur de l’inclusion sociale des jeunes, nous avons voulu mettre en lumière certaines la recommandation ENTER, un outil que nous utilisons souvent pour enseigner aux jeunes l’accès aux droits sociaux.

Recommandation ENTER #8:
Briser la ségrégation et
promouvoir l’inclusion sociale.

Les jeunes ayant moins d’opportunités connaissent souvent l’isolement et la ségrégation. Comme expliqué dans la recommandation ENTER, des mesures peuvent être mises en place pour assurer leur accès à l’inclusion sociale, par exemple : s’adresser directement aux jeunes les plus isolés, leur offrir des opportunités et répondre à leurs besoins spécifiques. Dans cet article, nous nous concentrerons sur des exemples de projets que le Réseau Express Jeunes et ses organisations membres ont récemment développé pour faciliter l’inclusion sociale des réfugiés et des Roms.

– – – –

Resita, Romania – Association Membre

L’une de nos associations membres de Roumanie, l’association Nevo Parudimos, concentre ses travaux sur l’inclusion sociale des communautés roms, principalement des jeunes. D’août 2017 à mai 2018, Nevo Parudimos a mis en œuvre le projet «Boosting Roma Youth Employment – B.R.Y.E.», un projet de mobilité pour les jeunes Roms et les travailleurs de jeunesse, soutenu par le programme Erasmus + de l’Union Européenne.

Le projet s’est concentré sur la question de l’emploi des jeunes en améliorant à la fois l’expérience et les connaissances des travailleurs jeunesse/sociaux et des jeunes dans le domaine de l’emploi des jeunes et de l’orientation professionnelle. Il était composé de 3 activités:

  • Mobilité des travailleurs jeunesse: formation à la gestion professionnelle des carrières, du 23 au 30 septembre 2017 à Valaská-Piesok, en Slovaquie
  • Échange de jeunes: « Le choix est à vous ! »,  du 23 au 30.10.2017 à Milcoveni en Roumanie
  • Échange de jeunes: « Démarrer et réussir ! » du 13 au 21.04.2018 à Milcoveni, en Roumanie

Le projet «Boosting Roma Youth Employment – B.R.Y.E.» a rassemblé 6 associations de jeunes provenant de 6 pays européens: Bulgarie, Hongrie, Italie, Roumanie, Slovaquie et Espagne. Le projet aura impliqué 30 participants pour la formation et 60 jeunes + 12 animateurs pour chacun des échanges de jeunes. En conséquence, cette initiative aura efficacement accru l’accès des 150 participants au marché du travail.

– – – –

Notre échange de jeunes «All Inclusive 2» a débuté cette semaine et se déroule actuellement à Poronin, en Pologne. Soutenu par le Fonds Européen pour la Jeunesse et le programme Erasmus +, il s’agit de la troisième activité de notre programme annuel : «Art.S.I: L’art de l’inclusion sociale». Il est accueilli sur place par notre organisation partenaire Fundacja Instytut Innowacji

Cet échange de jeunes rassemble 41 personnes provenant de 6 pays différents et de 8 organisations. Ensemble, ils apprendront à s’exprimer à travers l’art sur le thème de l’inclusion sociale des migrants et des réfugiés!

Parmi les divers ateliers et sessions qui seront facilités au cours des plusieurs jours d’activité, les jeunes participants auront l’occasion de créer et d’organiser une manifestation de rue afin de sensibiliser à l’inclusion sociale des migrants et des réfugiés. Ils adresseront leur message d’inclusion directement aux habitants de Cracovie, à travers l’art et les divers outils qu’ils auront appris.

All inclusive 1, Georgie : un échange de jeunes ArtSI

Du 20 au 29 Juillet 2018, à Rustavi (Géorgie), a eu lieu « All Inclusive 1 », le premier échange de jeunes de notre programme annuel « ArtSI: L’art de l’inclusion sociale« . Cette activité est la première activité découlant de notre formation des formateurs « The Art of Togetherness », qui a eu lieu en mai 2018 à Strasbourg.

« All Inclusive 1 » a réuni la jeunesse active de 6 pays : l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie, la Russie et la Turquie. 7 de nos organisations membres ont participé et invité leurs jeunes à cet échange. 23 participants ont partagé ensemble cette expérience. Pendant 9 jours, ils ont pu participer à des sessions et des ateliers sur des sujets tels que : l’apprentissage interculturel, les stéréotypes, le mouvement contre les discours de haine, les conflits et la consolidation de paix.

Au cours des neuf jours d’activité, les participants ont également appris à utiliser les arts pour transmettre des messages à la société, promouvoir la consolidation de paix et déconstruire les stéréotypes, entre autres pratiques. Lors de l’échange de jeunes, les participants ont également eu l’occasion de réfléchir à la manière d’adapter ces outils et de les mettre en œuvre au niveau local dans le cadre de leur travail avec les jeunes.

Cet événement a également permis de promouvoir l’apprentissage interculturel et la communication. Pendant l’une des sessions, les participants ont eu la chance de rencontrer des travailleurs jeunesse issus d’un autre projet. Ils ont aussi eu la possibilité de rencontrer des habitants de Rustavi. Et bien sûr, il y avait un temps pour découvrir, comprendre et goûter à la culture géorgienne de Tbilissi. Ce fut une merveilleuse expérience car, comme on le dit : « Il vaut mieux le voir une fois plutôt que de l’entendre des centaines de fois« .

Le rassemblement est désormais terminé mais les participants étaient passionnés de développer de nouvelles actions. Ils étaient prêts à agir par eux-même. Ainsi, à l’avenir, nous resterons tous en contact et verrons fleurir les projets des uns et des autres au niveau local et régional.

Organisations partenaires : Common Sense Youth Organization, Falcogroup, Federation of Youth Clubs of Armenia, Institute for Democratic Changes, League of Youth Voluntary Services, New Faces, and Youth for Understanding.

 

– Par Mirismayil Rzayev

Projet soutenu par le Fonds Européen pour la Jeunesse du Conseil de l’Europe.

Action Day #7 : Culture, Loisir et Sport

Pour célébrer notre 25e année de travail et de mise en réseau en faveur de l’inclusion sociale des jeunes, nous avons voulu mettre en lumière la recommandation ENTER, un outil que nous utilisons souvent pour enseigner aux jeunes l’accès aux droits sociaux.

Recommandation ENTER #7:
Culture, Loisir et Sport.

Ce mois-ci, nous avons demandé à nos organisations membres et amies de nous parler des différentes mesures mises en œuvre au niveau local pour aider les jeunes à accéder à la culture, aux loisirs et aux sports. Voici leur réponse !

– – – –

Oviedo, Espagne – Association Membre

L’inclusion des jeunes ayant moins d’opportunités par le sport en plein-air et les échanges de jeunes.

 » Proposer des sports de plein air aux jeunes ayant moins d’opportunités vaut certainement la peine d’être pris en compte par les organisations de jeunesse qui travaillent pour l’inclusion sociale. Les sports de plein air ouvrent un espace à de nouvelles possibilités, et nous permettent d’explorer les limites à différents niveaux. Premièrement, en termes de connaissance de soi, chaque jeune a la possibilité de comprendre les limites qui ont un impact sur sa condition sociale, physique et psychologique et sur la manière dont il/elle veut les comprendre (quelles sont les limites qui m’affectent le plus, suis-je disposé.e à les dépasser/briser, ai-je de l’aide pour le faire, etc.).

Le second niveau est lié au travail d’équipe : faire du sport dans la nature est une chance d’améliorer la coopération du groupe tout en favorisant l’apprentissage entre pairs. Le jeu et la nature sont deux éléments qui aident à surmonter les préjugés individuels pour une meilleure cohésion de groupe. Enfin, le dernier niveau est la redécouverte de la nature qu’offre un lieu exempt d’étiquettes et de limites, un endroit où les jeunes ayant moins d’opportunités peuvent sortir des espaces fermés où ils doivent habituellement être (physiquement et psychologiquement). En ce sens, la nature est un contexte parfait pour que les jeunes se (re)connectent à leur identité la plus authentique.

Si vous ajoutez à cette combinaison un troisième ingrédient, les échanges interculturels chez les jeunes, l’expérience peut être encore plus enrichissante et transformatrice de différentes manières. Rassembler des groupes de jeunes issu.e.s de milieux culturels différents est une opportunité de grandir grâce au dialogue interculturel. Être dans un groupe diversifié donne aux jeunes la possibilité de penser au-delà de leur cadre culturel, mais aussi de partager leurs réalités et leurs difficultés avec des personnes avec lesquelles ils ont beaucoup de choses en commun, développant ainsi un fort sentiment d’appartenance et d’inclusion. Dans ce cadre d’échanges de jeunes, le fait de faire du sport dans la nature stimule également l’indépendance des jeunes, car ils sont invités à sortir de leur zone de confort avec le soutien d’autres jeunes et de travailleurs jeunesse.

Chez Youropía, nous avons développé ces types de projets au cours des dernières années, en accueillant des échanges de jeunes dans le cadre d’Erasmus + dans notre région. L’objectif principal de ces réunions interculturelles est de favoriser l’inclusion des jeunes ayant moins d’opportunités dans les sports de plein air. Des projets tels que Lost in translation, Lost in nature et Lost again ont été une expérience très inspirante et à fort impact en matière de développement personnel et de groupe. Grâce à ces échanges, nous avons constaté combien les jeunes sont devenu.e.s des agents actifs en matière d’inclusion après avoir développé une forte conscience de la cohésion sociale et de groupe.

Nous sommes tellement motivé.e.s par ce sujet que dans deux semaines nous organiserons un autre échange de jeunes appelé BEAST (Better energy and social thrive) dans lequel nous rassemblerons 24 jeunes d’Helsinki, de Cracovie et d’Oviedo. Nous espérons que la combinaison du sport dans la nature, des jeunes avec moins d’opportunités et des échanges interculturels de jeunes sera à nouveau une expérience d’apprentissage et de changement de vie pour nous tous !  »

L’équipe YOUROPÍA

– – – –

IDC

Tbilisi, Georgie – Association Membre

En juillet 2018, Institute for Democratic Changes, notre association membre de Géorgie, a mis en place un échange de jeunes intitulé «The Sound of Culture». Ce projet soutenu par le programme Erasmus+ visait à approfondir la coopération entre les jeunes, le dialogue interculturel et à encourager l’inclusion des jeunes handicapés dans des projets internationaux. L’échange de jeunes a rassemblé un total de 34 jeunes de Géorgie et d’Estonie.

A travers des activités basées sur l’éducation non-formelle, le groupe a pu en apprendre d’avantage sur divers sujets tels que l’inclusion, la coopération des jeunes et le dialogue interculturel, mais une autre partie importante du projet était le partage de la culture et des traditions. Tout au long des 9 jours de l’échange de jeunes, les jeunes ont pu découvrir la culture et les traditions du pays de leurs camarades participants, ainsi que l’inclusion des jeunes handicapés dans les projets culturels et internationaux de la jeunesse. Ils ont également pu s’exprimer à travers l’art et ont terminé l’échange de jeunes par une présentation publique de leurs numéros musicaux et de leurs performances théâtrales.

– – – –

Porto, Portugal – Association Partenaire

“ Okna: /ˈɔk.na/ centre de culture de l’Europe de l’Est, espace ouvert de multiculturalité, expérience communautaire, fenêtre de l’est du Portugal, également connue sous le nom de Plus East ”

 » À l’époque où le rassemblement des personnes est de plus en plus important, Plus East apparaît à la fin de 2016 dans le but clair de promouvoir la culture de l’Europe de l’Est au Portugal, en construisant des ponts entre les deux côtés du continent.

Et quoi de mieux pour promouvoir une idée contemporaine de l’Orient que par le cinéma? Les films ont toujours été des moments de convivialité, de partage d’émotions et d’histoires, c’est pourquoi nous organisons BEAST – Festival International du Film, un événement à grande échelle représentant 21 pays à Porto pendant 5 jours, de photos, d’ateliers, de tables rondes, de musique et de fêtes. Le festival crée un lien fort entre le New East et la communauté de Porto, impliquant des bénévoles, des étudiants, des entreprises et des institutions.

En ce qui concerne notre activité annuelle, OKNA c’est aussi Plus East. Plus qu’un bureau, c’est une fenêtre sur l’est, une galerie, un lieu de projection et le lieu de travail pour notre SVE qui nous aide à développer plusieurs projets comme le festival, des saisons de cinéma tel que les nuits du cinéma roumain, où encore leurs propres projets qui deviennent réalité – comme ArtAmalgam d’Isabela, une exposition d’illustrations de 3 artistes des 3 pays baltes, le club de lecture mensuel de Mona, ou encore l’exposition Night Photography d’Alexandru. Depuis son inauguration en avril 2018, avec une exposition d’un photographe portugais en Ukraine, OKNA a accueilli plus de 500 personnes.

Plus East et son équipe se consacrent à la promotion de la culture et de l’art en tant que moyen de créer une société plus tolérante et ouverte en Europe où les jeunes se sentent capables de créer et d’échanger.  »

Équipe Plus EAST

Digitalise it – Stage de formation sur le digital storytelling

Notre aventure numérique « DIGITALISE IT » (Partenariat stratégique KA2 – Échange de bonnes pratiques) a continué son chemin début juillet avec la venue à Strasbourg de 11 jeunes issus de 6 pays différents. Pendant 10 jours, ils ont appris ensemble à utiliser le digital storytelling (narration numérique). Ils ont achevé cette semaine intense en racontant leur propre histoire.

Le stage de formation « Digitalise it » était la deuxième activité du projet à long terme du même nom. Une première formation, destinée aux travailleurs jeunesse, avait eu lieu en avril. Elle avait pour objectif de permettre aux travailleurs jeunesse de se familiariser avec les outils et les méthodes de storytelling numérique afin de les mettre en œuvre dans des projets de jeunes développés au niveau local.

Cette fois adressé à Jeunes, ce nouveau stage visait à :

– Créer un espace sécurisant pour les jeunes ayant moins d’opportunités afin qu’ils puissent réfléchir sur leur propre histoire, se former aux techniques de storytelling et à l’usage des médias. Il s’agissait également de leur donner les moyens de montrer leur potentiel;
– Informer les jeunes ayant moins d’opportunités sur leurs droits, en leur donnant les moyens de défendre ces droits et en les aidant à trouver la motivation nécessaire pour changer; « 

Notre expert – également réalisateur et coach – Leo Zbanke a transmis aux participants les outils et les techniques nécessaires pour composer, écrire, enregistrer et filmer une histoire de leur choix, inspirée par leurs propres expériences de vie. A travers la formation, les participants ont pu découvrir : la définition et les théories du storytelling classique, le storytelling digital (photo, audio et vidéo), l’écriture de scénarios, le storyboard, le tournage et le montage. Ils ont également eu l’occasion de faire l’expérience du storytelling VR (réalité virtuelle) pendant une journée entière : théorie, tournage, montage et visionnage de leurs propres histoires de réalité virtuelle!

« DIGITALISE IT! » se poursuivra jusqu’en 2019 avec une réunion d’évaluation de mi-parcours réunissant les organisations partenaires et 3 visites d’étude sur l’apprentissage par les pairs pour observer et apprendre de la mise en œuvre de certaines des pratiques acquises pendant le projet!

Partenaires : Active Bulgarian Society (Bulgaria), Youth Express Network (France), United Societies of Balkans (Greece), Affabulazione Associazione Culturale (Italy), The Exchangeables (The Netherlands), Youropia (Spain)

Ce Projet est soutenu par le Programme Erasmus+ de l’Union Européenne et la Région Grand Est
 

 

Nous étions là !

17-19 Avril : EU Youth Conference

Le Réseau Express Jeunes fait partie du groupe de travail européen des ONGI. Au début de l’année, le Réseau a participé à un vaste processus de consultation en demandant à ses associations membres et leurs jeunes de répondre à une enquête. L’objectif de cette enquête était de découvrir ce qui compte pour les jeunes et de leur donner l’opportunité de faire entendre leur voix sur l’avenir des politiques de l’Union Européenne en matière de jeunesse et sur la stratégie jeunesse européenne pour 2019+.

La deuxième conférence de l’UE sur la jeunesse du 6ème cycle du dialogue structuré s’est tenue à Sofia, en Bulgarie, du 17 au 19 avril. Elle était dédiée à la restitution des résultats de cette vaste consultation européenne, à laquelle plus de 50 000 jeunes ont répondu. Il s’agissait aussi de créer, en fonction de ces résultats, des objectifs de jeunesse qui contribueraient à la prochaine stratégie de l’UE en faveur de la jeunesse. Notre présidente Mirela Lupu a représenté le Réseau lors de cet événement.

À la suite de cette conférence, 11 objectifs de la jeunesse ont été créés. Nous sommes heureux d’avoir contribué à l’inclusion sociale des jeunes marginalisés en créant ensemble l’objectif « Sociétés Inclusives », qui est également la vision de notre Réseau pour 2020. La prochaine étape consistera à discuter et à décider de la mise en œuvre de ces objectifs durant la présidence autrichienne du Conseil de l’Union Européenne jusqu’à la fin de 2018.

27-28 Avril : COMEM du Forum Européen de la Jeunesse

Du 27 au 28 avril, notre vice-président Ramiz Aliyev a représenté le Réseau Express Jeunes au Conseil des membres du Forum Européen de la jeunesse.

Au programme: débats sur le prochain budget de l’UE, Brexit, développement durable, partage de bonnes pratiques et d’idées, ainsi que le nouveau toolkit de plaidoyer du YFJ pour les organisations de jeunesse.

15-16 Mai : Réunion consultative sur la stratégie du Secteur Jeunesse du Conseil de l’Europe 2020-2030

A la mi-mai, le Réseau a participé à une réunion consultative du Département Jeunesse du Conseil de l’Europe. L’objectif était de discuter de la «Stratégie du Secteur Jeunesse du Conseil de l’Europe pour la période 2020-2030». La réunion a eu lieu au Centre européen de la Jeunesse de Strasbourg.

1-2 Juin : European Youth Event

Nous sommes également allé.e.s à l’European Youth Event ! Le premier jour, le Réseau Express Jeunes a participé à un panel organisé par le Département Jeunesse du Conseil de l’Europe. Le sujet était «L’accès aux droits est-il la clé de la lutte contre le populisme? ».

19 Juin : Séminaire d’évaluation ENTER

En juin, nous avons été invité.e.s à présenter nos travaux en lien avec la recommandation ENTER lors du séminaire d’évaluation d’ENTER.

20 Juin : Journée Mondiale des Réfugiés

Lors de la Journée Mondiale des Réfugiés, le Réseau Express Jeunes a participé à une réunion organisée par l’Eurométropole de Strasbourg et à l’association Makers For Change pour développer et mettre en œuvre ensemble des projets locaux inclusifs. Le groupe de travail a proposé un projet : un concours vidéo de campagnes de sensibilisation.

26-29 Juin : Youth Forum Academy

Plus tard en Juin, le Réseau Express Jeunes a participé à l’Académie du Forum Européen de la Jeunesse organisée à Bruxelles. Cette formation visait à renforcer les capacités de communication et de plaidoyer des organisations membres du YFJ et s’adressait plus spécifiquement à leurs organes exécutifs (secrétariats et bureaux administratifs). Le programme s’articulait autour de 3 profils spécifiques de participants: la direction, les responsables de politique/projets et les communicants.

9 Juillet : Concours « Au boulot à Vélo »

Le bureau de coordination du Réseau Express Jeunes a remporté le challenge photo Auboulotavelo grâce aux nombreux votes de sa communauté en ligne !!

Au mois de juin, le Réseau a pris part au challenge « Au boulot à Vélo », un challenge organisé par l’association CADR 67 et l’Eurométropole de Strasbourg pour promouvoir le vélo comme moyen de transport quotidien ! Bien que nous n’ayons pas réussi à gagner la partie kilométrique du concours (pour cette fois !!), nous avons gagné le concours photo avec notre photo d’équipe !!! Notre communauté en ligne nous a soutenu et nous avons recueilli plus de 190 votes ! Nous réessayerons l’année prochaine !