Séminaire « Final DestY-E-Nation » à Strasbourg

Le séminaire « Final DestY-E-Nation » était la troisième et dernière activité du projet à long terme « ITINERAR-Y-E-N: On the Roads to Social Inclusion of Young People », qui a commencé en mars 2014. Le séminaire Final DestY-E-Nation a rassemblé 28 participants venant de 13 pays différents: Arménie, Chypre, France, Géorgie, Allemagne, Italie, Lituanie, Pays-Bas, Portugal, Roumanie, Slovénie, Espagne, Turquie.

Le projet à long terme « ITINERARY-E-N: On the Roads to Social Inclusion of Young People » est appelé un « Work Plan », financé par le Fonds Européen de la Jeunesse (EYF) du Conseil de l’Europe. Le séminaire Final DestY-E-Nation était co-financé par le programme Erasmus+ de la Commission Européenne.

Le but de Final DestY-E-Nation était d’avoir un résultat final des 2 activités précédentes et de promouvoir une société inclusive.

Les objectifs étaient:

  • Analyser les données collectées dans le séminaire précédent;
  • Echanger, apprendre et collecter les bonnes pratiques sur l’inclusion sociale des jeunes basées sur l’expérience;
  • Sensibiliser sur l’impact du travail jeunesse comme outils de promotion de l’inclusion sociale;
  • Equiper les participants avec la connaissance, les outils et les information sur les Droits Sociaux;
  • Lancer la campagne « Inclusion Express » avec un suivi possible.

Durant ces 4 jours de travail, les participants ont échangé sur leurs activités au niveau local, ont reçu des informations sur les droits sociaux et les Droits de l’Homme et ont participé à une conférence publique avec des autorités locales et européennes, un membre du Parlement Européen et des représentants du Conseil de l’Europe. De plus, les participants ont eu l’opportunité de visiter 3 associations locales qui travaillent pour l’inclusion des jeunes à Strasbourg.

Durant cette activité, R-E-J / Y-E-N a lancé la campagne « Inclusion Express » qui sera la mission principale du réseau pour 2015 avec la volonté d’encourager les jeunes à devenir des activistes de l’inclusion sociale dans la société.

Lire le rapport en anglais ici

 

Laisser un commentaire