Session d’étude : ADV-ENT-ure!

Le Réseau Express Jeunes et Youth Social Rights Network étaient au Centre Européen de la Jeunesse de Strasbourg du 13 au 17 of Novembre afin d’organiser ensemble la session d’étude : “ADV-ENT-ure: Joint venture for ENTER ADVocacy!”. Financée par le Département Jeunesse du Conseil de l’Europe. La session d’étude aura réuni 28 jeunes venant de 19 pays différents !

L’objectif de la session d’étude était d’atteindre les conseils de jeunes et les associations jeunesse travaillant avec les décideurs locaux et nationaux et d’augmenter leur capacité d’action pour améliorer l’accès aux droits sociaux des jeunes et mettre en application la Recommendation ENTER.

Jour 1 – Apprendre à se connaître et construire une équipe

Durant le 1er jour, les participants ont pu découvrir le programme en détail et apprendre à se connaître. Grâce à des questions variés, ils ont pu se familiariser avec les objectifs de la session d’étude et  réfléchir ensemble sur des sujets pertinents à la semaine de travail tels que l’inclusion, les droits sociaux, le travail jeunesse et l’éducation non-formelle. Ils ont aussi eu l’opportunité de mettre des mots sur leurs appréhensions, attentes et contributions relatives au programme et aux 5 jours à venir. L’après-midi, le groupe a participé à différentes activités de Team Building dont une Mission Impossible, réalisée avec succès ! Plus tard, ils ont eu l’occasion de présenter leurs associations jeunesse et conseils de jeunes aux autres participants et en apprendre plus sur leurs camarades. La journée s’est ponctuée de la traditionnelle soirée inter-culturelle durant laquelle les 19 pays représentés ont été mis à l’honneur !

Jour 2 – ENTER Dignityland !

Le 2ème jour a débuté avec une partie du jeu ENTER Dignityland! Cet outil constitué d’un jeu de cartes a été développé par le secteur jeunesse du Conseil de l’Europe. Il a pour objectif d’éduquer les jeunes aux droits sociaux de manière ludique. Lors de cette partie, les participants ont pu se familiariser avec les différentes politiques de droits sociaux et s’essayer au processus de prise de décision politique. Après cette activité, les participants se sont divisés en groupe de nationalités afin de faire ensemble le portrait de leur réalités locales/nationales. Certains des problèmes mentionnés étaient communs à la majorité des pays représentés : l’emploi, les droits syndicaux, le mouvement de personnes, la non-discrimination, l’éducation, les conditions de travail et le droit de réunion. Pour chacun de ces domaines et droits, les participants ont ensuite échangé les bonnes pratiques mises en place dans leur pays respectif. Après cet échange, le groupe a reçu la visite de Rui GOMES, directeur de l’éducation et de la formation au département jeunesse du Conseil de l’Europe, venu présenter le Conseil de l’Europe et le projet ENTER. La journée s’est achevée sur une soirée Quizz d’introduction au Mouvement contre la haine.

Jour 3 – Participation, digital storytelling et conseil de jeunes

Le 3ème a débuté avec une introduction à l’Echelle de la Participation Citoyenne de Sherry R. Arnstein. A l’aide de cette illustration des 8 différents types de participation, les participants ont pu se faire une meilleure idée des différentes capacités d’action des conseils de jeunes en fonction de leur contexte local ou national. La deuxième activité de la journée a fait appel à la créativité et aux idées de nos participants. En petits groupes, ils ont pu réaliser de courtes vidéos sur l’accès aux Droits Sociaux des jeunes. L’après-midi, le groupe a reçu la visite du Conseil des Jeunes de Strasbourg. Les adolescents du conseil sont venus présenter leur travail à l’échelle locale et ont pu répondre aux questions des participants. Dans la soirée, tous les membres de la session d’étude sont allés dinner au centre ville de Strasbourg afin de découvrir ensemble les spécialités culinaires de l’Alsace.

Jour 4 – Le plaidoyer : agir maintenant !

La matinée du 4ème jour a permis aux participants d’en savoir plus sur les conseils de jeunes. Grâce à une discussion Fishbowl, ils ont réfléchi ensemble sur la définition d’un conseil de jeunes et ont partagé le fonctionnement de leurs conseils de jeunes locaux. Durant le reste de la journée, le travail du groupe s’est concentré sur le plaidoyer et les recours disponibles pour agir et réaliser leurs projets. L’équipe d’animateurs a tout d’abord présenter les différentes étapes de plaidoyer, donnant ainsi aux participants une meilleure idée des différents paramètres à prendre en compte lors de l’élaboration d’un plan d’action. Le groupe a ensuite reçu la visite de deux représentantes du Fonds Européen pour la Jeunesse venues leur expliquer comment soumettre une demande de subvention et financer leurs futurs projets jeunesse. Les participants ont fini leur journée en se répartissant dans 3 groupes de travail afin de commencer le développement de 3 outils destinés aux jeunes, aux conseils de jeunes et aux associations jeunesse.

Jour 5 – Trois outils pour améliorer l’accès aux Droits Sociaux

La session d’étude ADV-ENT-ure s’est achevée sur ce 5ème jour. Lors de ce dernier jour, les participants ont pu continuer le développement de leurs outils destinés à aider les conseils de jeunes et les associations jeunesse à soutenir leurs décideurs locaux et de les convaincre à mettre en application la Recommandation ENTER, augmentant ainsi l’accès des jeunes aux Droits Sociaux. Les trois outils développés étaient : une lettre ouverte, une version de la Recommandation ENTER plus accessible et adaptée aux jeunes et un outil en ligne d’évaluation destinée aux associations jeunesse et aux conseils de jeunes souhaitant mesurer leur travail en faveur de l’accessibilité des Droits Sociaux. Les participants ont présenté leurs outils aux autres groupes à la fin de la matinée. L’après-midi, le groupe est revenu sur la semaine écoulée lors d’une évaluation du travail accompli.

Nos jeunes participants continueront à travailler sur ces trois outils et les soumettrons au Conseil de l’Europe une fois terminés. Cette session d’étude était notre premier projet organisé en collaboration avec Youth Social Rights Network et nous sommes heureux d’avoir uni nos forces et d’avoir travaillé ensemble en faveur d’un meilleur accès aux Droits Sociaux pour les jeunes.

Album photo complet ici

Cette session d’étude a été financée par
le Départment Jeunesse du Conseil de l’Europe

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.