The Art of Togetherness II – Formation de formateurs

The Art of Togetherness II – Formation de formateurs

Nous organisions fin Novembre notre dernière activité de l’anné : « The Art of Togetherness II » a réuni 24 travailleurs sociaux / jeunes à La Claquette (France) pour une formation de formateurs avancée.

Cette formation de formateurs était la dernière activité de notre programme annuel « ArtSI: l’art de l’inclusion sociale ». Son objectif était d’accroître la capacité des travailleurs sociaux / jeunesse et des facilitateurs à améliorer l’accès des jeunes à leurs droits sociaux et d’approfondir le processus d’apprentissage commencé lors de la première formation qu’ils avient suivie en mai.

Trouvez ici le rapport graphique réalisé lors de notre première formation (Crédit : Coline Robin)

Objectifs :

  1. Approfondir les connaissances et la compréhension des participants sur l’inclusion sociale et le travail jeunesse en lien avec des jeunes ayant moins d’opportunités
  2. Donner de la valeur au travail jeunesse en tant qu’instrument d’inclusion des jeunes ayant moins d’opportunités par le biais de l’expression artistique
  3. Concevoir un guide pour l’accès à l’inclusion sociale des jeunes ayant moins d’opportunités fondé sur l’expérience des participants + rédiger les rapports préliminaires sur les échanges de jeunes «All Inclusive» et d’autres phases de pratique ayant eu lieu plus tôt cette année
  4. Évaluer la ou les phases de pratique, l’ensemble du projet et le processus d’apprentissage des participants

JOUR 1

Le premier jour, les participants ont pu renouer des liens et partager leurs expériences personnelles en tant que facilitateurs et formateurs. La journée a débuté par un aperçu des phases passées du plan de travail : la première formation de formateurs qui s’est déroulée à Strasbourg en mai 2018 et les deux échanges de jeunes qui ont eu lieu pendant l’été en Géorgie et en Pologne.

Après avoir composé ensemble le programme de la semaine sous forme de puzzle, le groupe est parti pour une petite promenade/discussion leur permettant ainsi de se retrouver. Dans l’après-midi, chaque participant a pu dessiner et raconter au reste du groupe son parcours depuis mai et jusqu’à cette formation finale.

JOUR 2

La deuxième journée a été consacrée à un debriefing des expériences passées et de la phase de pratique du projet. Les participants ont parlé ensemble de leurs meilleurs souvenirs et des difficultés rencontrées. Ils ont également pu identifier les points sur lesquels ils doivent encore travailler.

L’après-midi, ils ont travaillé à la rédaction des rapports finaux, un autre élément crucial du métier de formateur.

JOUR 3

Le troisième jour de notre formation a permis à certains participants de mettre en pratique leurs compétences et leurs connaissances en animant des sessions pour leurs pairs. Au cours de ces séances de pratique, ils ont tous travaillé ensemble à l’approfondissement de leurs connaissances sur les droits humains et l’inclusion sociale.

La première activité aura permis au groupe de travailler sur plusieurs cas pratiques et d’identifier les différents droits humains/sociaux. Ils ont ensuite imaginé trois jeux de rôles afin d’illustrer différents cas de violation de droits. Dans l’après-midi, ils ont abordé l’inclusion sociale et ont réfléchi ensemble sur les stéréotypes et la diversité. Ils ont terminé la journée avec la checklist du formateur : Comment faire pour être inclusif lors de la préparation d’un projet jeune européen ?

JOUR 4

Le quatrième jour, les participants ont réfléchi aux bonnes pratiques de travail en lien avec des jeunes ayant moins d’opportunités. Par groupes, ils ont listé les difficultés auxquelles les jeunes font face de nos jours et ont travaillé sur des cas pratiques directement inspirés de leurs propres expériences. Grâce à ceux-ci, ils ont su lister les problèmes à anticiper et ont imaginé des solutions à mettre en œuvre.

L’après-midi, ils ont développé ensemble un guide pour aider d’autres formateurs à travailler avec des jeunes vulnérables. Nous publierons ce guide dans les prochains temps. Il sera conçu par notre reporter graphique Coline Robin.

JOUR 5

Le 5ème jour, les participants ont pu en apprendre davantage sur l’apprentissage interculturel pendant que deux d’entre eux animaient la session en tant que pratique. Le groupe a également acquis de nouvelles clés sur le travail en équipe et la co-animation.

JOUR 6

La sixième journée visait à explorer les différents styles d’apprentissage. Les participants ont été invités à réfléchir sur leur apprentissage personnel et professionnel. Ils l’ont fait par le biais de l’art terrestre, en construisant une œuvre les représentant avec des éléments naturels récoltés tout au long de la semaine.

Plus tard dans la journée, les participants ont pu remplir un formulaire d’auto-évaluation afin d’évaluer leur progression. On leur a également expliqué comment ils pouvaient participer aux activités futures du Réseau Express Jeunes et comment devenir un SAYer (membre du pôle de formateurs de Y-E-N).

JOUR 7

Comme toujours, le dernier jour visait à évaluer l’ensemble du processus. Les participants ont pu élaborer leur propre plan d’action et donner leur feedback sur la formation, l’ensemble du plan de travail et leur expérience personnelle / professionnelle.

Dans l’ensemble, cette formation a été un succès et nous avons hâte de travailler avec ces brillants formateurs juniors dans un avenir proche ! Suivez-nous pour ne pas manquer la vidéo à venir de cette formation et pour lire le guide conçu par nos participants.

Projet soutenu par le Fonds Européen pour la Jeunesse du Conseil de l’Europe
et le Programme Erasmus+ de l’Union Européenne

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.